Le maire FN d'Hayange voit ses comptes de campagne rejetés

Publié à 13h40, le 24 octobre 2014 , Modifié à 13h45, le 24 octobre 2014

Le maire FN d'Hayange voit ses comptes de campagne rejetés
Fabien Engelmann, maire FN d'Hayange © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Le maire FN de Hayange est sur la sellette. Ses comptes de campagne ont été invalidés par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, a-t-on appris ce 24 octobre. Ceux de ses opposants ont en revanche été validés.

Le maire Fabien Engelmann l'a confirmé lui-même sur sa page Facebook après avoir démenti dans un premier temps l'information dévoilée par le site local d'information Loractu.fr ainsi que par Le Républicain Lorrain.

Ce rejet des comptes par la Commission prive Fabien Engelmann du remboursement de sa campagne. Surtout, le juge de l'élection doit être saisi. Ce dernier devra décider de inéligibilité potentielle du maire pouvant aller de un à trois ans.

En effet, selon les règles de la Commission, le juge peut soit prononcer inéligibilité du candidat - et ainsi remettre en cause l'élection du maire FN - soit ne pas prononcer son inéligibilité, "s'il considère que le candidat est de bonne foi ou s'il juge que la commission n'a pas statué à bon droit."

Le maire assure que ce rejet est dû à "un problème de procédure" et non à "une malversation financière". Le tout concerne l'avance d'une somme de 1.575€ "relative à une commande de création graphique et de tracts", écrit-il sur Facebook. Son ancienne première adjointe Marie Da Silva l'avait accusé de comptes de campagne frauduleux. En conséquences, l'édile frontiste avait décidé de lui retiré sa délégation de premier adjointe.

Du rab sur le Lab

PlusPlus