Le spectacle des questions au gouvernement du mardi 3 février

Publié à 14h56, le 03 février 2015 , Modifié à 15h56, le 03 février 2015

Le spectacle des questions au gouvernement du mardi 3 février

#QAG – C'est mardi, et comme tous les mardis, les députés se retrouvent à l'Assemblée nationale pour la traditionnelle séance de questions au gouvernement.

Comme toujours, le Lab vous propose ses instants choisis.

Et voici menu de ce jour : 

#Bravo

Après avoir remporté l'élection municipale partielle d'Ajaccio, Laurent Marcangeli était l'un des seuls élus UMP, dimanche 1er février, à être heureux.

Il ouvre la séance de questions au gouvernement sous les applaudissements de son camp. 



#Rebsamen redevient le ministre du Travail

Longtemps, François Rebsamen était appelé par Claude Bartolone "le ministre". "Le ministre" tout court, et non plus le ministre du Travail. Tout cela pour empêcher l'opposition d'ajouter "et du chômage".

Mais tout ça, c'est fini. Après avoir lui-même évoqué son statut fin janvier dans l'hémicycle, François Rebsamen est à nouveau présenté, comme tous les autres membres du gouvernement, avec l'intégralité de son titre. 



#Copé est là

Jean-François Copé a été mis en examen pour "abus de confiance" dans l'enquête sur le paiement par son parti des pénalités qui avaient été infligées à Nicolas Sarkozy après la présidentielle de 2012 mais payée par le parti. Mais le député de Seine-et-Marne est bien présent dans l'hémicycle. 



#LOL

Bonne ambiance ce mardi 3 février dans l'hémicycle. L'ancien ministre de l'Écologie et député du Gers Philippe Martin, effondré sur son pupitre, n'arrive pas à s'arrêter de rire.  



#Kader Arif est aussi là

Il avait démissionné du gouvernement, fin novembre, après avoir été mis en cause dans des affaires d'attribution de marchés publics. Mais Kader Arif est encore député. Ce mardi, il a l'air hyper content de retrouver ses camarades. 



#Chuppa

Le député PS Hervé Pallois pose une question à Emmanuel Macron à propos de... la loi Macron justement. Le député chante les louanges du ministre, ce qui provoque les cris de la droite.

#Le point démission

Comme le député UMP de Vendée Yannick Moreau la semaine dernière, Nicolas Dupont-Aignan demande la démission  de Christiane Taubira.



#

Du rab sur le Lab

PlusPlus