Municipales 2014 : les résultats de dix personnalités du FN

Publié à 19h49, le 23 mars 2014 , Modifié à 00h30, le 24 mars 2014

Municipales 2014 : les résultats de dix personnalités du FN
Steeve Briois et Marine Le Pen (Reuters)

TÊTES DE GONDOLE - Le FN s’agite, trépigne, attend son heure. Jamais le parti de Marine Le Pen n’avait présenté autant de listes à des élections municipales. Jamais il n’avait eu autant d’ambition pour ce scrutin local. 596 listes et autant de rêves de victoire pour les affiliés du Rassemblement Bleu Marine. 

Le Lab vous propose de retrouver, au fur et à mesure de la soirée, les résultats de 10 listes sur lesquelles figurent certaines personnalité du FN.

Les premier résultats semblent bon pour le parti de Marine Le Pen. Celle-ci parle d'un "cru exceptionnel'' pour le FN. C'est la "fin de la bipolarisation de la vie politique", dit-elle sur TF1. 

Le Front national arrive comme une grande force autonome, une grande force politique, plus seulement nationale, mais également locale.

# Steeve Briois, à Hénin-Beaumont


Steeve Briois annonce sa victoire à la mairie de Hénin-Beaumont dès le premier tour. La liste emmenée par le secrétaire général du FN recueille 50,26% des voix au premier tour. Selon lui, les électeurs "ont pu enfin mettre un terme à un système mafieux, le système socialiste".

Le maire sortant divers gauche Eugène Binaisse obtient 32,04% des voix, devant l'ancien maire Gérard Dalongeville (9,77%). 

Marine Le Pen a salué une victoire "spectaculaire", "inespérée" au premier tour. 

# Florian Philippot, à Forbach 


Le n°2 du FN arrive en tête du premier tour avec 35,7% des voix contre 33% pour le maire sortant, le socialiste Laurent Kalinowski (33%).  

Eric Diligent, Divers droite et Alexandre Cassaro, UMP, obtiennent respectivement 19% et 12,3% des voix. Ils sont donc en mesure de se maintenir au second tour. 

#Louis Aliot, à Perpignan 


Louis Aliot recueille 34,2% des voix au premier tour, loin devant le maire sortant Jean-Marc Pujol (UDI/UMP) avec 30,6% et Jacques Cresta (PS) avec 11,9%. 

# Robert Ménard, à Béziers 


L'ancien patron de Reporters sans Frontières arrive en tête au premier tour avec 44,8% des voix. Il devance largement l'UMP Elie Aboud (30,2%).

La liste PS-EELV-PRG conduite par Jean-Michel Du Plaa recueille 18,6%.  

# David Rachline, à Fréjus 


David Rachline est en tête du premier tour avec 40,3% des suffrages. 

Elie Brun (DVD), maire sortant, est troisième avec 17,6%, derrière Philippe Mougin, investi par l'UMP et l'UDI (18,8%).

# Gilbert Collard, à Saint-Gilles 


Gilbert Collard arrive en tête au premier tour avec 42,5% des voix, loin devant la liste union de la droite menée par Eddy Valadier (25,4%) et celle Divers gauche d'Alain Gaido (23,1%). 

"Je suis déterminé, je n'ai peur de rien", a déclaré Gilbert Collard sur France 3 Languedoc. 

# Wallerand de Saint-Just, dans le 15ème secteur de Paris 


Sur l'ensemble de la capitale, le tête de liste FN à Paris recueille 6,2% des voix au premier tour.

Interrogé sur France 3, Wallerand de Saint-Just a interpellé Nathalie Kosciusko-Morizet au sujet des consigne de vote que donnera son parti pour le second tour. "[Elle] a toujours dit qu'elle méprisait souverainement les électeurs du Front national, la balle est dans son camp, il faut qu'elle parle", a-t-il dit. 

# Bruno Gollnisch, à Hyères 


L'ancien n°2 du FN, débarqué à Hyères, obtient 17,9% des voix au premier tour, devancé par le Divers droite Jacques Politi (27,6%) et l'UMP Jean-Pierre Giran (24,9%). Il peut donc largement se maintenir pour le second tour. 

# Laurent Lopez, à Brignoles 


Celui qui, en 2013, avait remporté la cantonale partielle de Brignoles, arrive en tête au soir du premier tour des municipales. Il recueille 37% des voix, contre 35,5% pour la liste union de la droite emmenée par Josette Pons et 27,3% pour celle Divers gauche de Jean Broquier. 

# Marion Maréchal - Le Pen, à Sorgues


La liste UMP menée par Thierry Lagneau s'impose dès le premier tour avec 51,2% des voix. La liste FN sur laquelle figurait Marion Maréchal - Le Pen (10ème position) est donc battue, malgré 33,8% des suffrages. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus