Luc Chatel s'interdit de mettre des fessées aux hommes de l'UMP (même s'il y pense fortement)

Publié à 09h24, le 23 juillet 2014 , Modifié à 09h31, le 23 juillet 2014

Luc Chatel s'interdit de mettre des fessées aux hommes de l'UMP (même s'il y pense fortement)
Luc Chatel sur RTL © Montage Le Lab

COQUINOU - Tournée de fessées à l'UMP. Le mot de Michèle Alliot-Marie sur les hommes de l'UMP qui "méritent une bonne fessée"  a visiblement fait pas mal rigoler ses petits collègues, et parmi eux le secrétaire général de l'UMP, Luc Chatel. L'ancien ministre de l'Education nationale, en charge des affaires du parti de façon transitoire, interrogé sur RTL ce 23 juillet, a avoué que lui aussi avait parfois envie de fesser ses petits collègues, même si son poste de secrétaire général de l'UMP ne lui permet pas tout à fait de "passer à l'acte" :


Elle [MAM, NDLR] n'a pas tort vus certains comportements que je constate jour après jour.



Dans la mission qui est la mienne, je ne peux donner de fessées à personne. Je peux y penser fortement. Mais je ne peux pas passer à l'acte, très difficile. 


Voir la vidéo :


Luc Chatel reprend vite son sérieux et explique que sa mission de secrétaire général de l'UMP est plutôt de "sortir le parti de la séquence" délétère dans laquelle il se trouve aujourd'hui. "Les Français sont exaspérés par nos histoires internes", reconnaît Luc Chatel, qui promet un "beau débat" à l'automne pour le congrès de l'UMP. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus