Municipales 2014 : le député UMP Frédéric Lefebvre estime qu’il "faut remanier l’opposition"

Publié à 00h20, le 31 mars 2014 , Modifié à 00h20, le 31 mars 2014

Municipales 2014 : le député UMP Frédéric Lefebvre estime qu’il "faut remanier l’opposition"
Frédéric Lefebvre. © Maxppp.

MASTER TROLL - La lutte fratricide qui tiraille l’UMP entre copéistes et fillonistes sera-t-elle mise en sourdine avec la victoire de l’UMP lors de ces élections municipales ? Peut-être pas.

Dès 20 heures et l’annonce des bons scores de l’opposition au deuxième tour, ce dimanche 30 mars, - "une vague bleue", pour Jean-François Copé - l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy et député UMP Frédéric Lefebvre a jugé que plusieurs remaniements étaient nécessaires. Au gouvernement et dans l’opposition.

S'il faut remanier le gouvernement, il faut tout autant remanier l'opposition. Mais remanier doit signifier refondre, pas simplement corriger.

Pour Frédéric Lefebvre, ces municipales démontrent qu’il y a "une France désespérée". Il juge par ailleurs, au regard notamment de la dizaine de maires FN élus, que "l’opposition comme la majorité" sont "engagées dans un affrontement terrible" et sont sourdes "aux cris des Français".

Des déclarations dans la droite lignée de nombreux "off" provenant de l'UMP ces dernières semaines expliquant que tous les comptes au sein du principal parti d'opposition n'avaient pas été soldés.

Du rab sur le Lab

PlusPlus