Pour la sénatrice PS Samia Ghali, "les prisons sont aujourd'hui un danger pour la France"

Publié à 18h40, le 12 janvier 2015 , Modifié à 18h45, le 12 janvier 2015

Pour la sénatrice PS Samia Ghali, "les prisons sont aujourd'hui un danger pour la France"
Samia Ghali © Captures d'écran iTÉLÉ

Après l'effroi, après la marche, voici venu le temps des interrogations. À droite comme à gauche, des politiques suggèrent les réformes qu'il conviendrait selon eux de prendre pour empêcher de nouveaux massacres terroristes.

Parmi ces voix, il y a celle de Samia Ghali. La sénatrice PS des Bouches-du-Rhône fustige ce lundi 12 janvier sur iTÉLÉ le rôle des prisons dans la radicalisation de certains détenus. Elle dit : 

"

Malheureusement les prisons sont aujourd'hui un danger pour la France.

"

Un peu plus tôt sur BFMTV, Manuel Valls avait manifesté son intention de généraliser l'isolement en prison des détenus islamistes radicaux. Samia Ghali, elle, veut revoir le système carcéral de fond en comble. "Comment voulez-vous  lutter aujourd'hui contre la prison [la radicalisation en fait, ndlr] quand vous n'êtes pas capable de faire en sorte qu'en prison on ne rentre pas de chicha, on ne rentre pas de l'argent, on ne rentre pas même du cannabis ou autre ?" s'interroge-t-elle. Elle ajoute :

"

On voit bien que c'est une vraie passoire et qu'il peut se passer tout et n'importe quoi, en toute liberté, je dirais peut-être même plus en liberté en prison que dans d'autres lieux.

"

C'est pourquoi la sénatrice estime qu'il faut réformer le système carcéral, non adapté selon elle à la délinquance d'aujourd'hui "qui n'a plus la notion du bien et du mal", précise l'élu PS.

Chérif Kouachi, l'un des deux auteurs présumés de l'attaque terroriste de Charlie Hebdo, s'était notamment radicalisé en prison.

Du rab sur le Lab

PlusPlus