Préférant les bistrots de François Hollande aux réseaux sociaux, Philippe Martin ferme son compte Twitter

Publié à 16h30, le 24 novembre 2014 , Modifié à 17h03, le 24 novembre 2014

Préférant les bistrots de François Hollande aux réseaux sociaux, Philippe Martin ferme son compte Twitter
Philippe Martin © ETIENNE LAURENT/EPA/MAXPPP

RETRAIT – Voilà, c'est fini. Philippe Martin tire sa révérence. Non pas de la politique, juste du merveilleux monde de Twitter. L'ancien ministre de l'Écologie l'a fait de manière directe, ce lundi 24 novembre, en publiant sept messages d'affilé sur le réseau social. Sept messages en guise de sept commandements qui poussent le député PS à prendre ses cliques et ses claques et à fermer son compte.

Cela commence avec un constat amer sur le poids de Twitter dans le débat politique, bien trop important du goût de l'ex-ministre qui considère qu'il passe "plus de temps à réagir et à commenter qu'à agir ou faire :

Et, pour étayer ses propos, Philippe Martin prend un exemple, un seul. Plutôt que les réseaux sociaux, le député préfère les bistrots. Et pas n'importe lesquels : ceux de François Hollande. Il écrit :

Retrouver de l'envie dans le réseau social des places publiques et des bistrots de François Hollande.

Alors non, le président de la République ne s'est pas reconverti en tenancier. Philippe Martin fait référence à la sortie du chef de l'État, début novembre sur TF1, expliquant qu'il avait fréquenté les bistrots pendant 30 ans de sa vie "pour rencontrer les électeurs". Une manière pour François Hollande de démentir les attaques de Valérie Trierweiler sur le supposé attrait du président pour le luxe.

Philippe Martin cite encore Bossuet, "il faut laisser le passé dans l'oubli et l'avenir à la Providence" et conclut en indiquant qu'il va fermer son compte twitter ce lundi.

Bref, Philippe Martin se tire – même si à l'heure où nous écrivons ces lignes, le compte de l'ancien ministre n'est pas clôturé.  

Philippe Martin n'est pas le premier politique à décider de cesser son activité sur les rezosocio. En mai 2012, au lendemain de l'élection de François Hollande donc, Éric Besson avait lui aussi annoncé la fermeture de son compte Twitter. Son dernier message était clair :

Twitter off. Au revoir. Bises. See u. #soyezsages

Plus récemment, en avril 2013, Jérôme Cahuzac avait lui aussi fermé son compte perso. Mais l'ex-ministre du Budget, bien embêté par un autre compte, en Suisse celui-ci, n'avait pas pris la peine de prévenir ses followers qu'il quittait Twitter…

Lundi 24 novembre, en fin d'après-midi, Jérôme Tomasini, de Twitter France, a posté un message qui pourrait être utile à Philippe Martin. Ce dernier a en effet 30 jours pour rouvrir son compte comme si de rien n'était : 

[Edit 17h01] Ajout Tweet de Jérôme Tomasini

Du rab sur le Lab

PlusPlus