Quand Fleur Pellerin contredisait (sans le savoir) Emmanuel Macron sur les milliardaires

Publié à 09h44, le 07 janvier 2015 , Modifié à 10h04, le 07 janvier 2015

Quand Fleur Pellerin contredisait (sans le savoir) Emmanuel Macron sur les milliardaires
Fleur Pellerin et Emmanuel Macron © Montage AFP

Qui veut gagner des milliards ? Pas Fleur Pellerin, en tout cas. Alors que les réseaux sociaux s'emballent à propos de la petite phrase lâchée par le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, dans une interview aux Échos mise en ligne mardi 6 janvier ("Il faut des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires"), des utilisateurs malicieux de Twitter ont exhumé une réflexion très à-propos de la ministre de la Culture publiée sur le site de micro-blogging... près de trois ans plus tôt :


Le plus piquant ? Que cette réprimande (par anticipation) vienne de celle qui est sans doute la plus proche au gouvernement de la ligne sociale-libérale revendiquée par Emmanuel Macron. Certes, en mars 2012, le contexte politique était "un peu" différent : François "Je n'aime pas les riches" Hollande était alors en pleine campagne présidentielle contre Nicolas "L'homme du Fouquet's" Sarkozy.

L'exhortation à la réussite du patron de Bercy a en tout cas troublé plusieurs figures de gauche, comme Pierre Laurent, le patron du Parti communiste, invité de France Info ce mercredi matin :

"

Nous dire qu'on va sortir la France de la difficulté parce qu'il y aura quelques milliardaires de plus, c'est ridicule.

"

Le Parti socialiste n'est pas en reste non plus. Chef du PS, Jean-Christophe Cambadélis y est allé de sa remontrance sur RTL :

"

Je ne sais pas si c'est le conseil qu'on doit donner aux jeunes Français (...). L'appât du gain des milliardaires, c'est pas tout à fait ma tasse de thé.

"

À la gauche du parti, le ministre de l’Économie s'est aussi attiré l'ironie grinçante du député Arnaud Leroy, un proche d'Arnaud Montebourg, prédécesseur de Macron à Bercy :


Du rab sur le Lab

PlusPlus