"Restons français", "les Français d'abord", "RPR" et autres propositions de militants pour changer le nom de l'UMP

Publié à 16h27, le 24 février 2015 , Modifié à 16h42, le 24 février 2015

"Restons français", "les Français d'abord", "RPR" et autres propositions de militants pour changer le nom de l'UMP
Nicolas Sarkozy © PHILIPPE HUGUEN AFP

Si l'on veut être tout à fait honnête, le questionnaire envoyé par Nathalie Kosciusko-Morizet aux encartés UMP n'est pas vraiment un succès. Sur les 250.000 adhérents, seulement 2.800 ont répondu à la n°2 du parti, révèle l'Opinion ce mardi 24 février.

Les deux tiers environ ont répondu à la question qui agite le parti depuis le retour de Nicolas Sarkozy aux affaires : quel nouveau nom donner au mouvement ? Et un constat s'impose : à l'UMP, on n'a pas d'argent mais on a des idées.

Parmi les propositions avancées, certaines sont très connotées Front national : "Les Français d'abord" ou "Restons Français". Le premier exemple était un des slogans historiques du FN. De quoi conforter le sondage du Monde en date du 16 février selon lequel un sympathisant UMP sur deux est favorable à des alliances avec le FN ?

Il y a des propositions moins marquées – quoique : "RPR" et "RPF" pour les nostalgiques, et "la Droite forte", du nom du courant fondé par Guillaume Peltier, l'homme qui a peu d'amis à l'UMP, et Geoffroy Didier. On voit également passer un "Allons Enfants", le nom du club politique créé en 2011 par... Rama Yade.

L'Opinion précise que les termes "droite", "liberté", "union" et "République" sont très fréquemment cités. Comme "Rassemblement". Mais après avoir maintes fois répété ce terme durant la campagne interne à l'UMP, Nicolas Sarkozy n'en veut plus… 

Du rab sur le Lab

PlusPlus