Rien ne va plus au Front de gauche : passe d’armes virulente entre élus PG et PCF du Conseil de Paris

Publié à 06h49, le 10 février 2015 , Modifié à 08h30, le 10 février 2015

Rien ne va plus au Front de gauche : passe d’armes virulente entre élus PG et PCF du Conseil de Paris
Danielle Simonnet et Ian Brossat. © Montage via AFP.

Rien ne va plus au Front de gauche entre militants du Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon et militants du Parti communiste, principale composante de ce mouvement. Sur son blog, lundi 9 février, au lendemain du très court succès du PS face au FN dans une législative partielle dans le Doubs, Jean-Luc Mélenchon a fortement égratigné le Front de gauche. Une manière de l’enterrer avant les élections départementales.

De la théorie à la pratique, deux élus Front de gauche du Conseil de Paris se sont livrés à une passe d’arme en règle sur Twitter. Ainsi Danielle Simonnet, qui était la candidate du Parti de gauche aux municipales à Paris quand les communistes avaient rallié Anne Hidalgo, a reproché au communiste Ian Brossat, adjoint de la maire de Paris chargé du Logement, de trop utiliser l’expression "classes moyennes".

Ce à quoi le communiste a répondu par une référence toute trouvée à… Karl Marx. Et de lancer à Danielle Simonnet : « Révise tes classiques… »

Un échange viril et virulent qui s’est conclu sur une accusation de trahison de la part de Danielle Simonnet selon Ian Brossat.

Comme la droite…

Voilà qui ne devrait pas arranger les accords électoraux entre les deux alliés pour les prochains scrutins de 2015.

Du rab sur le Lab

PlusPlus