Robert Ménard répond aux critiques sur l’armement de sa police municipale en placardant une autre affiche

Publié à 06h56, le 19 février 2015 , Modifié à 08h59, le 19 février 2015

Robert Ménard répond aux critiques sur l’armement de sa police municipale en placardant une autre affiche
La nouvelle affiche de Robert Ménard à Béziers © Capture d'écran Le Lab

Il en redemande. La semaine dernière, Robert Ménard avait dévoilé une affiche municipale "musclée" pour vanter l’armement de la police de Béziers : un pistolet rutilant, accompagné du slogan "Désormais la police municipale a un nouvel ami".

Un visuel qui avait déclenché moqueries ou protestations indignées de la part de plusieurs responsables politiques, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve en tête.

Pas de quoi émouvoir le maire soutenu par le FN, qui en a rajouté une couche mercredi 18 février en faisant placarder dans sa commune une autre affiche. "Désormais notre ville a des milliers de nouveaux amis", trompette le nouveau poster, en se basant sur le plébiscite des internautes dans un sondage en ligne de RMC et M6.



Mercredi dernier, Robert Ménard avait déjà assumé publiquement son initiative. Sur BFMTV, il avait déclaré :

"

Cette affiche est rassurante pour les Bitterrois qui savent qu’ils ont une police à leur disposition, une police qui est armée (…). Elle doit être anxiogène pour un certain nombre de petits voyous ou de délinquants mais je vous avoue que ça me fait ni chaud, ni froid.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus