Ségolène Royal sera candidate à sa succession à la tête de la région Poitou-Charente en 2015

Publié à 19h49, le 06 avril 2014 , Modifié à 19h50, le 06 avril 2014

Ségolène Royal sera candidate à sa succession à la tête de la région Poitou-Charente en 2015
Maxppp

A peine nommée ministre, déjà candidate. Ségolène Royal, nommée au gouvernement cette semaine comme ministre de l'Ecologie, a annoncé ce 6 avril qu'elle serait candidate à sa propre succession à la tête de la région Poitou-Charente l'année prochaine.

En vertu du non-cumul des mandats, l'ancienne candidate à la présidentielle abandonne (provisoirement) sa fonction locale tout en restant conseillère régionale. Mais ne lui demandez pas d'abandonner définitivement Poitou-Charente. Sur LCI ce 6 avril, elle annonce en effet sa future candidature :

Je suis profondément attachée à ma région. C'est un lien dont j'ai besoin au sens où j'ai donné et énormément reçu. Et que la mutation énergétique et l'excellence est en mouvement dans cette région. Et je tiens en effet à finaliser un certain nombre de projets au bénéfice de toute la population.



Je ne fais pas de la politique de droite ou de gauche dans la région. Je ne regarde même pas l'étiquette des maires. Un espace régional c'est un espace fédérateur, et je trouve qu'au niveau national aussi, il faut dépasser les clivages politiques pour se mettre au service des Français.

Du rab sur le Lab

PlusPlus