Un élu socialiste lance un "ta gueule" à Pierre-Yves Bournazel en plein Conseil de Paris

Publié à 12h50, le 20 mai 2014 , Modifié à 09h35, le 18 février 2016

Un élu socialiste lance un "ta gueule" à Pierre-Yves Bournazel en plein Conseil de Paris
Montage Le Lab

PARENTAL ADVISORY CONTENT - Le Conseil de Paris, ses débats interminables, et ses dérapages réguliers. Après la comparaison entre les mendiants roms et les voitures mal garées, voici venu le "ta gueule" lancé à l'élu UMP du 18e arrondissement Pierre-Yves Bournazel. Le grand débat du jour était consacré au bureau accordé à l'ancien maire de Paris Bertrand Delanoë. Alors que chacun débat sur l'utilité de voter cette résolution, la gauche insiste sur le statut de maire honoraire accordé à Bertrand Delanoë, lui qui, contrairement à ses prédécesseurs, n'a jamais été condamné en justice.

Pierre-Yves Bournazel, ancien porte-parole de NKM pendant la campagne, suggère alors au patron du groupe PS Rémi Féraud d'accorder également un bureau à Mireille Flam, une ancienne adjointe de Bertrand Delanoë, récemment condamnée à 3 mois de prison avec sursis pour favoritisme. Colère (ou fatigue) de Hermano Sanchez-Ruvo, élu PS du 14e arrondissement, qui lance cette phrase à Pierre-Yves Bournazel :

"

Ta gueule ! Ta gueule !

"

Le groupe UMP s'insurge, et Nathalie Kosciusko-Morizet, qui mène l'opposition au Conseil de Paris, demande des excuses de la part d'Anne Hidalgo, ou à défaut, une suspension de séance. La maire de Paris n'ayant pas entendu la phrase qui fâche, accorde la suspension de séance à l'UMP. Un membre de groupe d'opposition explique au Lab son étonnement :

"

Même si les débats étaient un peu agités, ça sortait un peu de nulle part. On était dans un débat policé mais tendu, et il y a une insulte qui sort. 

"

Anne Hidalgo finit par présenter ses excuses en séance, au nom de l'élu socialiste. "Elle n'avait pas l'air contente", assure au Lab Pierre-Yves Bournazel, qui ne manque pas d'insister sur le dossier qui fâche :

"

Ça montre une fébrilité sur ce sujet-là. Les Parisiens leur donnent tort d'attribuer un bureau à Delanoë. J'ai simplement rappelé que la condamnation la plus récente est celle d'une de leurs anciennes colistières, alors que ce sont eux qui ont amené ce sujet !

"

[EDIT] 18 février 2016

La mairie de Paris indique par un communiqué le 1er février 2016

 

"

Mireille Flam, ancienne adjointe de Bertrand Delanoë, vient d’être pleinement innocentée par la Justice, dans le cadre d’une enquête sur l’attribution d’un marché d’enlèvement des déchets encombrants, plus de dix ans après les faits. La Ville de Paris salue cette décision qui confirme la probité de cette élue.

"

Le communiqué poursuit :

"Plus de dix ans après les faits, la Cour d’appel de Lyon vient d’innocenter Mireille Flam de l’ensemble des faits qui lui étaient reprochés. Dans son arrêt, pris le 27 janvier, elle souligne ainsi « que les éléments constitutifs de l’infraction ne sont pas caractérisés à l’encontre de Mireille Flam » et décide qu’elle sera « renvoyée des fins de la poursuite »".

Du rab sur le Lab

PlusPlus