Une élue UMP de Meaux, ville de Jean-François Copé, s’invite parmi les auditeurs de BFMTV pour interroger François Hollande

Publié à 10h20, le 06 mai 2014 , Modifié à 10h28, le 06 mai 2014

Une élue UMP de Meaux, ville de Jean-François Copé, s’invite parmi les auditeurs de BFMTV pour interroger François Hollande

"Bonjour Monsieur le président…" A 9h26, alors que l’intervention de François Hollande sur BFM TV, pour les deux ans de son accession à l’Elysée, touche à sa fin avec les dernières questions des auditeurs, une certaine "Rachida Benahmed" est sélectionnée pour interroger le président. Une question à rallonge sur la radicalisation de l’Islam dans les quartiers :

"

Bonjour Monsieur le président. Les extrémistes s’activent à radicaliser les quartiers sensibles et envoyer les jeunes au jihad. Que comptez-vous faire pour lutter contre ce fléau sachant que les petites filles sont voilées et que la polygamie est de rigueur dans un pays qui est quand même celui des droits de l’Homme ?

"

Une question orientée. Et pour cause. Comme l’ont repéré les Décodeurs du Monde, Rachida Benahmed n’est autre qu’une conseillère municipale de Meaux, élue en mars 2014 sur la liste de Jean-François Copé.

Chargée de la "condition féminine" dans la ville dirigée par le président de l'UMP, cette militante de l’association "Ni putes ni soumises" est une sympathisante UMP de longue date, comme le rappelle un portrait que lui a consacré le Parisien en décembre 2011, lorsque Rachida Benhamed a été désignée vice-présidente de cette association.

Du rab sur le Lab

PlusPlus