Le vice-président de l'UMP Guillaume Peltier met "à égalité" Parti socialiste et Front national: "les deux se valent"

Publié à 21h04, le 24 mars 2014 , Modifié à 22h24, le 24 mars 2014

Le vice-président de l'UMP Guillaume Peltier met "à égalité" Parti socialiste et Front national: "les deux se valent"
Reuters

Il y a plusieurs façons de justifier le désormais célèbre "ni-ni" de l'UMP. Guillaume Peltier a choisi la manière forte. Invité du Grand Journal ce 24 mars, le vice-président de l'UMP fraîchement élu maire de Neung-sur-Beuvron, a mis sur le même plans les deux partis, assurant que "les deux se valent".

Voir la vidéo :

En d'autres termes, le Parti socialiste et le Front national c'est à peu près pareil. Guillaume Peltier, ancien proche de Philippe de Villiers et proche (en tout cas jusqu'à récemment) de Patrick Buisson, met les deux partis "à égalité" :

Je rejette à égalité le Parti socialiste qui abîme tant la France et le Front national qui ne propose aucune solution crédible pour la France.
Pour moi les deux se valent. 

La stratégie du ni-ni qui était celle de Nicolas Sarkozy en 2011 et reprise par la quasi-totalité des ténors de mon parti, j'en suis très fier.

Agacé par cette sortie, l'ancien ministre UMP des Transports Dominique Bussereau a invité Guillaume Peltier a vertement répondu au vice-président de l'UMP :

Du rab sur le Lab

PlusPlus