Vexé qu'on refuse de lui serrer la main, Manuel Valls fait la leçon à un pompier à Grenoble

Publié à 20h10, le 21 mars 2014 , Modifié à 16h32, le 23 mars 2014

Vexé qu'on refuse de lui serrer la main, Manuel Valls fait la leçon à un pompier à Grenoble

C'est l'histoire du premier flic de France qui s'énerve contre un sapeur-pompier. Alors qu'il rendait visite aux pompiers de Grenoble le jeudi 20 mars, Manuel Valls s'est énervé contre un de leurs qui avait refusé de lui serrer la main.

Une scène filmée et diffusée par le Dauphiné libéré, dans laquelle Manuel Valls apparaît particulièrement agacé. Le son de la vidéo est difficilement compréhensible au début de la vidéo, et les premiers propos du ministre intelligibles sont ceux-ci :

"

Quand on refuse de serrer la main à une quelconque personne, c'est qu'on a perdu ses valeurs.

"

Voir la vidéo :


Ton martial pour Manuel Valls, qui rappelle ce pompier à ses devoirs :

"

Il y a une hiérarchie dans les sapeurs-pompiers. Et vous devez la respecter. Et si je viens ici, dialoguer avec des sapeurs-pompiers, c'est pas pour qu'on refuse de me tenir la main, de me serrer la main.

"

Interpellé par d'autres pompiers, Manuel Valls s'approche de ceux-ci, tend sa main, et demande, menaçant :

"

Vous me refusez la main aussi ?

"

Le problème se calme alors que le reste des secouristes accepte de serrer la main du ministre et lui font part de leur désarroi. Manuel Valls s'apprête à partir et lâche cette dernière phrase :

"

Je ne voulais pas partir sans dialoguer.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus