A Florange, Aurélie Filippetti appelle Cécile Duflot à "respecter la parole du président"

Publié à 17h11, le 26 septembre 2013 , Modifié à 17h11, le 26 septembre 2013

A Florange, Aurélie Filippetti appelle Cécile Duflot à "respecter la parole du président"
Capture BFM TV.

CHUT ! - Psychodrame à Florange: comme notre journaliste Paul Larrouturou sur Twitter, les équipes élyséennes ont découvert sur Twitter, puis via l'AFP, les attaques de Cécile Duflot contre Manuel Valls. Et visiblement, elles n'étaient pas au courant de la sortie de la ministre du Logement. 

La ministre de la Culture Aurélie Filippetti, qui accompagnait le chef de l'Etat à Florange, s'est montrée très agacée par cette sortie de Cécile Duflot.

Voilà ce qu'elle déclarait devant plusieurs journalistes dans la foulée :

"

Je ne veux pas alimenter une polémique qui n'a pas lieu d'être, et en particulier aujourd'hui. Vous savez, ici, c'est 24 mois de lutte syndicale. 24 mois de lutte !

Je pense qu'on peut respecter ces gens, ces travailleurs, et que les respecter, ça veut dire aussi respecter la parole du président quand il vient de s'adresser à eux sur un sujet aussi important. 

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus