Allo ! L’UMP ?

Publié à 12h57, le 28 février 2012 , Modifié à 12h57, le 28 février 2012

Allo ! L’UMP ?
Les ténors de l'UMP à l'unisson (Reuters)

Lundi, François Hollande propose la création d’une tranche d’impôts à 75%. Pour notre blogueur Jégoun, cela aurait du provoquer des réactions par vague du côté de l'UMP. Mais il s'étonne de la faible levée de boucliers et se demande si les ténors de l'UMP ne préparent pas déjà l'après-Sarkozy. 

  1. Les cadres de l’UMP sont-ils partis à la pêche ?

    Non seulement, la cellule "riposte" de l’UMP a bel et bien disparu mais les cadres de l’UMP semblent avoir sombré corps et âme. Après l’annonce de la création d’une tranche d’impôts à 75%, je m’attendais à des communiqués à la chaîne des barons du parti de droite mais ils ont disparu.

    Heureusement que François Bayrou est là. Heu… Heureusement qu'on a un semblant de cafouillage avec Jérome Cahuzac pour qu'on parle de cette proposition !

    Google News nous permet de faire une enquête. La dernière intervention de Jean-François Copé à propos de politique nationale date de plus de cinq jours. François Fillon est passé au salon de l’agriculture, hier, mais aucune déclaration remarquable n’en est sortie. Nathalie Kosciusko-Morizet, la porte parole du candidat, semble passée à la trappe : elle n’aurait fait aucune déclaration depuis sa sortie du gouvernement pour prendre ses nouvelles fonctions.

    Avec une intuition exceptionnelle un matin, j’ai eu l’idée de chercher François Baroin dans Google News. Il a vaguement parlé d’une mesure confiscatoire sur France Inter. Alain Jupé, sur RTL, critique le nombre de taxe inventé par François Hollande mais oublie de rappeler les 50 et quelques créées en cinq ans. Je suis méchant : on trouve juste un vague communiqué de presse de Valérie Pécresse. L’ensemble de ces déclarations ne dépasse pas 8 ou 10 lignes dans la presse.

    Pourtant, ils pourraient rebondir sur l’histoire de Jérome Cahuzac. Si j’étais dans le camp d’en face, j’en ferais un beau billet !

    On notera par ailleurs, l’absence de réaction à propos des autres propositions de François Hollande. Il a pourtant promis, par exemple, "la prise en charge" de la dépendance. Oups ! C’est vrai, Nicolas Sarkozy avait promis la création d’une cinquième branche de la Sécurité Sociale pour s’occuper des personnes âgées dépendantes…

    Nicolas Sarkozy ne décolle pas dans les sondages. Depuis quelques semaines, les sondages les plus sympathiques pour lui ne lui donnent pas plus de 45% au second tour.  Ses principaux adjoints sont-ils déjà en train de consommer la défaite et de se faire discret en vue de la conquête du parti, le 7 mai ?

    Retrouvez Jégoun sur son blog et sur son compte Twitter

Du rab sur le Lab

PlusPlus