Anne Hidalgo parle des "personnalités comme De Gaulle" qui ont "imaginé le débarquement"

Publié à 15h41, le 10 novembre 2013 , Modifié à 21h25, le 10 novembre 2013

Anne Hidalgo parle des "personnalités comme De Gaulle" qui ont "imaginé le débarquement"

C'aurait pu être un petit lapsus à ranger aux côtés du "débarquement" d'Hervé Morin. Plusieurs usagers du réseau social Twitter ont en effet assuré qu'Anne Hidalgo avait dit, lors de l'émission, que le Général de Gaulle avait "organisé" le débarquement :

C'aurait été méconnaître le déroulement de l'opération militaire qui a vu le débarquement de troupes américaines, britanniques canadiennes ou françaises en Normandie en 1944, lors de la Seconde Guerre mondiale. C'est en effet bien plutôt les différents Etats-majors de la coalition qui ont planifié cette opération militaire, que le Général de Gaulle. Sauf que.

En fait, Anne Hidalgo a expliqué que certains, dont le Général de Gaulle avaient "imaginé" - et non "organisé" - le Débarquement :

Quand on voit que des personnalités comme le Général de Gaulle ont été capables d'imaginer le Débarquement, je me dis qu'aujourd'hui, dans un pays où une technostructure est en place, où il faut toujours être dans une forme de raison...

Peut-être que ça aurait été plus difficile de convaincre un certain nombre de dirigeants de notre pays d'aller vers quelque chose d'aussi fou.

Quant à la formule "des personnalités comme", elle peut très bien englober les responsables politiques et militaires alliés.

En tout cas, c'est dans cet exemple historique qu'Anne Hidalgo explique vouloir trouver une source de motivation :

Je pense que dans des moments de crise comme on en connait aujourd'hui il est important de repartir dans notre histoire, de regarder les éléments fédérateurs de la France.

Contacté par le Lab, le directeur de campagne d'Anne Hidalgo Rémi Féraud fait les sous-titres de cette déclaration. Il reconnaît "une petite inexactitude" mais nie toute "maladresse politique" de la part de sa candidate :

Non, ce n'est pas une gaffe. C'était l'interprétation historique que voulait le Général de Gaulle à ce moment là. Il faut rappeler que le général de Gaulle s’est imposé lui-même comme un acteur du débarquement et de la Libération ensuite.

Ce n'est pas gaffer, c’est simplement que personne ne peut nier que le général de Gaulle soit une personnalité exceptionnelle. S’il y a une maladresse, elle est juste d'interprétation historique. Il peut y avoir une petite inexactitude, mais pas de maladresse politique.

Et Rémi Féraud d'ajouter, tout politique qu'il est, à propos des critiques de l'UMP-Paris après cette déclaration d'Anne Hidalgo :

Je suis surpris que des élus UMP remettent en cause le rôle du Général de Gaulle. Le risque pour eux, c’est de remettre en cause l’importance de la France libre dans la libération du pays.

Du rab sur le Lab

PlusPlus