Avec qui Eric Besson veut-il (se) coucher ?

Publié à 12h38, le 19 octobre 2011 , Modifié à 14h21, le 20 octobre 2011

Avec qui Eric Besson veut-il (se) coucher ?

Eric Besson a été victime de l’immédiateté de Twitter mercredi. Le ministre de l’industrie a offert un belle boulette à ses abonnés, en tweetant une correspondance qui devait être personnelle. "Quand je rentre, je me couche. Trop épuisé. Avec toi?", a-t-on pu lire sur le compte du ministre. Le Lab décrypte la gaffe d'Eric Besson.

  1. Les faits

    Ce qui s'est passé : 

    Onze heures, fin du conseil des ministres. Eric Besson tweete : "Quand je rentre je me couche. Trop épuisé. Avec toi ?" Les retweets s'enchaînent et son message, publié par erreur, se diffuse à vitesse grand V.

    Une dizaine de minutes plus tard, le tweet est effacé. Accompagné d'un mot d'excuse.

    Résultat : un tweet d'une grande viralité, diffusé et rediffusé sur le réseau social suscitant nombre de commentaires moqueurs et plus ou moins inspirés.

  2. Pas un piratage

    Eric Besson a-t-il été victime d'un piratage ? Non ... 

    Le Quai d'Orsay, Barack Obama et le compte Facebook de Nicolas Sarkozy ont déjà été piratés. Mais pour Eric Besson, ce n'est pas le cas. 

    Quelques minutes après l'envoi du tweet en question, il s'est lui même excusé écartant la thèse d'un piratage. "LOL et excuses. Ça m'apprendra à manipuler la liste des brouillons et à appuyer par erreur sur la touche envoi. Je ne me couche pas...", s'est justifié, à 11h11 le ministre de l'Industrie.

  3. Une excuse officielle et des doutes

    L'excuse officielle est donc la suivante : "LOL et excuses. Ça m'apprendra à manipuler la liste des brouillons et à appuyer par erreur sur la touche envoi. Je ne me couche pas...".

    Les commentateurs, sur Twitter, n'ont, semble-t-il, pas encore de croire le ministre en charge à l'Economie numérique. Quels sont les différents scénarios possibles? 

    1. Eric Besson dit vrai

    Ce qu'on sait, c'est qu'Eric Besson envoie ses tweets depuis un iPhone. En effet, on peut voir sur les pages de ses publications la mention "Twitter for iPhone". Il utilise donc ce terminal mobile pour envoyer des tweets. Sur l'application officielle du réseau social aux gazouillis pour iPhone, la gestion des brouillons est pour le moins approximative. L'excuse officielle est donc plutôt probable.

    Dans ce cas : 
    - Eric Besson devrait faire davantage attention à la gestion de ses brouillons. 
    - A qui a-t-il bien voulu envoyer ce tweet, même sans le faire exprès ... Pour le savoir, en supposant qu'il souhaitait avoir une réponse, on peut voir la liste de ses 154 abonnements sur Twitter (parmi ces comptes, 35 femmes, des politiques, des journalistes, des entrepreneuses, etc).
     

      2.   Eric Besson pipeaute

    Les scénarios possibles : 
    - son compte est géré par quelqu'un d'autre, avec un logiciel qui permet de gérer plusieurs utilisateurs, et cette personne s'est trompé de compte avant l'envoi du tweet 
    - il voulait effectivement envoyer ce tweet en privé, il s'est retrouvé en public par erreur. Hypothèse croustillante mais peu probable. Le ministre ne pouvait pas aller se coucher après ce tweet, étant attendu à l'Assemblée nationale. 

  4. La bonne réaction

    Réactivité et humour, la réaction idéale pour Eric Besson. 

    Le tweet d'Eric Besson a été effacé puis remplacé immédiatement par une mise au point. Pas (trop) de fausses excuses et de l'autodérision : la réaction idéale sur Twitter. 

    Twitter est l'outil où l'information, bonne ou mauvaise, peut circuler le plus rapidement. C'est aussi celui où l'on peut apporter des correctif immédiatement. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus