Carla Bruni-Sarkozy regrette s'être exprimée sur la mise en examen de Nicolas Sarkozy

Publié à 21h42, le 29 mars 2013 , Modifié à 10h30, le 30 mars 2013

Carla Bruni-Sarkozy regrette s'être exprimée sur la mise en examen de Nicolas Sarkozy

OUPS - Le 26 mars, Carla Bruni-Sarkozy s'exprimait sur la situation judiciaire de son mari. Dans des interviews accordées au Figaro, au Parisien et à RTL, l'épouse de Nicolas Sarkozy parlait d'une période "douloureuse" pour sa famille. Mais ce 29 mars, la chanteuse regrette

C'est ce qu'elle explique à BFM TV, confiant des regrets après avoir évoqué dans les médias la mise en examen de l'ancien chef de l'Etat dans l’affaire Bettencourt. 

Pas tant sur l'émotion, retranscrite dans les entretiens, que sur sa difficulté à en parler : 

Je ne regrette pas l’émotion mais je crois qu’il vaut mieux que je n’en parle plus parce que cela rend tout plus difficile pour moi. Par exemple ils [les journalistes] peuvent isoler ma réponse et mettre cela en boucle, cela m’attriste.

Et assure s'être laissée surprendre par la question : 

Lui (Nicolas Sarkozy, ndlr) s’est exprimé sur les événements actuels, il s’est exprimé assez clairement et moi, je me suis exprimée et c’était une erreur. Je ne voulais pas, je me suis complètement laissée prendre. J’ai été complètement déstabilisée  de répondre sur cela, donc j’ai décidé de ne plus répondre.

A voir : 

Au Figaro elle qualifiait ces événements "d'interférences", et glissait : 

Ma famille et moi, nous le vivons comme une épreuve très douloureuse. C'est très difficile de ne pas en parler mais c'est tout aussi difficile d'en parler. J'enrage de ne pas pouvoir m'exprimer.

Les mêmes mots avaient été utilisés pour décrire la situation au Parisien et à RTL.

Du rab sur le Lab

PlusPlus