Cécilia Attias prend la défense de Nicolas Sarkozy

Publié à 15h06, le 14 janvier 2012 , Modifié à 13h05, le 16 janvier 2012

Cécilia Attias prend la défense de Nicolas Sarkozy
Cécilia Sarkozy en janvier 2009. (Reuters)

Dans un billet de blog au vitriol, l'éphémère première première dame de Nicolas Sarkozy s'en prend à l'ancien porte-parole de l'UMP, Dominique Paillé, auteur du roman Panique à l'Élysée (Grasset).

L'occasion surtout de dire le plus grand bien de son ex-mari, ce "grand homme positif et visionnaire".

Le Lab recontextualise ce missile transatlantique dont la rampe de lancement est un blog, qui pourrait être bien utile dans la campagne qui commence.

  1. Le livre qui met Cécilia Attias en colère

    Sur panique-a-l-elysee.blogspot.com

    Panique à l'Élysée (Grasset), sorti le 11 janvier, est le premier roman de Dominique Paillé, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy et "orphelin" de Jean-Louis Borloo.

    Il y imagine l'élimination au premier tour de Nicolas Sarkozy et François Hollande. Notamment à cause d'attaques répétées pendant la campagne de leurs anciennes femmes. Dont un livre aussi dévastateur qu'imaginaire signé Cécilia Attias, que, dans le livre, elle publie fin janvier.

    Ce passage, qui a provoqué la colère de Cécilia Attias, n'est pas disponible en ligne. En revanche, vous pouvez cliquer ici, ici , ici ou encore ,  et , pour lire des extraits de Panique à l'Élysée publiés au compte-goutte sur un site dédié.

    A lire aussi : le JDD a lu ce "savoureux roman de politique fiction"

    A écouter et voir : Dominique Paillé sur les ondes de RFI vendredi 13 janvier.

  2. Cécilia Attias, blogueuse de combat

    Sur jolpress.com

    Dans un texte très percutant publié sur le site jolpress.com jeudi 12 janvier, Cécilia Attias, ex Cécilia Sarkozy, s'attaque au premier roman de Dominique Paillé.

    L'ancien porte-parole de l'UMP en prend pour son grade. Selon Cécilia Attias "depuis qu’il a tourné le dos à Nicolas Sarkozy, dont il fut le porte parole et qu’il s’est rallié à François Bayrou, Dominique Paillé essaie de tout faire pour servir sa nouvelle 'idole'".

    Mais ce courroux contre l'ancien député des Deux-Sèvres est aussi l'occasion de dire du bien du locataire de l'Élysée. 

    EXTRAIT de son billet de blog.

    Au passage, notre auteur mal inspiré me prête le rôle de celle qui aurait écrit un livre à charge contre mon ex-mari, par désir de lui nuire…

    Au grand dam de Monsieur Paillé, je dirais que si je devais écrire quelque chose sur Nicolas Sarkozy, cela ne pourrait être qu’élogieux.

      Je l’ai du reste déjà fait dans ma contribution sur l’optimisme paru chez Stephanie Marohn et Dawson Church, aux Etats-Unis, où j’évoque toute mon admiration pour le grand homme positif et visionnaire qu’il est.

    Puis l'ancienne première dame achève Dominique Paillé avec cette formule : 

    Quand on n’a pas la stature d’un grand homme politique, ni le talent d’un romancier, il me semble qu’on a la décence de ne pas essayer d’être l’un ou l’autre , et de ne pas déshonorer l’un et l’autre...

  3. La réponse lapidaire de Paillé

    Sur panique-a-l-elysee.blogspot.com

    Dans un billet de blog publié lundi matin, Dominique Paillé répond en une phrase et un lien à Cécilia Attias.

    Chère Madame,

    Vous êtes libre de vos jugements mais merci de ne pas attaquer la créativité des romanciers quand vous laissez libre cours aux informations des journalistes.

    L'ancien porte-parole de l'UMP incite l'ancienne première dame à cliquer, "à titre d'exemple", sur un lien renvoyant vers un article de France 24 mis en ligne cet été : "La publication en 2012 d'un "roman" de Cécilia Attias attise les curiosités".

    Merci à @LaurentMaxime de nous avoir soumis ce lien en commentaire.

  4. Le Lab recherche le texte "Walking my way" de Cécilia Attias

    Sur optimismbook.com

    Intrigué par le passage de son billet où Cécilia Attias assure avoir récemment écrit du bien de Nicolas Sarkozy dans un livre, Le Lab a cherché les traces numériques du livre Optimism! (Dawson Church & Stephanie Marohn) paru en octobre dernier, aux Etats-Unis.

    Selon le sommaire du livre sur un site spécialisé chilien, cet ouvrage collectif a également récolté les contributions du chanteur Bono, de l'ancien secrétaire général de l'Onu, Kofi Annan, du prince Charles, de l'ancien président américain Jimmy Carter et de la première dame américaine Michelle Obama.

    Le Lab cherche à se procurer le texte de Cécilia Attas intitulé Walking my way. Aidez-nous !

    A lire aussi sur le site qui héberge le blog de Cécilia Attias (tenu par Christian Ciganer-Albeniz, un de ses frères) : un article en français sur ce livre, L'optimisme, nouvelle valeur VIP.

  5. Une interview à la TV Suisse pour parler de Kadhafi

    Sur tsr.ch

    Le 21 octobre dernier, au lendemain de la mort de Mouammar Kadhafi, Cécilia Attias accorde une interview à la télévision suisse romande.

    Une intervention publique pour rappeller son rôle important, aux côtés de Claude Guéant, lors de la libération des infirmières bulgares.

    EXTRAIT de cette interview

    J'ai parlé, parlé, parlé des heures avec lui, sans interprète, en anglais. Il me comprenait parfaitement. Il était extrêmement cultivé. Son bureau était rempli de livres. Et je pense que c'était un homme qui vivait dans un monde totalement à part.

    Une interview suivie d'un billet de blog.

  6. Elle se voit plus en Juppé qu'en Sinclair

    Sur lejdd.fr

    Dans le come-back de Cécilia, l'article révélant l'ouverture imminente de son blog, le 10 septembre dernier, le JDD publie ce passage savoureux.

    EXTRAIT

    'Ah bon, tu vas faire un blog, comme Anne Sinclair?', a réagi Nicolas Sarkozy quand son ex-femme lui a fait part de son initiative. 'Non, a-t-elle répliqué, comme Alain Juppé.'

  7. Ce sujet se construit avec vous !

    Vous avez vu d'autres prises de position récentes de Cécilia Attias concernant son ancien mari ? Alors aidez Le Lab en déposant vos liens dans les commentaires ci-dessous ou en nous apostrophant sur Twitter @LeLab_E1.

Du rab sur le Lab

PlusPlus