Charles Aznavour assure avoir versé de l'argent à des politiques pour éviter des problèmes fiscaux

Publié à 17h33, le 13 novembre 2013 , Modifié à 17h35, le 13 novembre 2013

Charles Aznavour assure avoir versé de l'argent à des politiques pour éviter des problèmes fiscaux
(Maxppp)

FOR ME FORMIDABLE - A bientôt 90 ans, Charles Aznavour admet à Philippe Vandel sur France Info avoir donné de l'argent à des politiques pour éviter des problèmes fiscaux. 

Le chanteur assure avoir versé de l'argent à des politiques de tous bords. Sans donner davantage de précision sur les noms et les dates, mais expliquant que cela lui a couté cher. 

Une manière de se sortir de démêlés avec l'administration fiscale, d'après lui. 

J'en ai eu pas mal. Ça m'a couté très cher. De tous les bords, même dans le centre, un peu partout. On avait un 'go-between' (un intermédiaire, ndlr) qui amenait l'argent en liquide quelque part. (...)

Les avocats m'ont coûté cher, mais il y a eu pire: il y a quelques gens de la politique qui pouvaient, paraît-il, arranger mon coup et moi, j'avançais un peu d'argent en liquide pour les votes qu'ils devaient avoir, notamment pour les affiches.

Charles Aznavour réside essentiellement en Suisse depuis plusieurs années. Il a également estimé "qu'on (l)'a poussé à quitter la France". "Si je n'avais pas eu autant d'ennuis avec l'administration et les médias, je serais resté en France", a-t-il déclaré.

Le chanteur a précisé qu'il payait toujours des impôts en France, dont 1,3 million d'euros en 2012. 

A écouter : 

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus