Écoutes de Solère par la DGSE : pour Claude Guéant, "cette affaire est une diversion dans un paysage dégradé pour le gouvernement"

Publié à 08h41, le 13 avril 2016 , Modifié à 09h51, le 13 avril 2016

Écoutes de Solère par la DGSE : pour Claude Guéant, "cette affaire est une diversion dans un paysage dégradé pour le gouvernement"
Claude Guéant. © Capture d'écran Europe 1.

Après avoir réagi "en direct live" aux révélations du Monde, puisqu’il était avec un journaliste de Marianne au moment où il a appris l'affaire, Claude Guéant a réservé sa première réaction médiatique aux écoutes de Thierry Solère, son adversaire UMP dissident aux législatives de 2012, par la DGSE ce mercredi 13 avril sur Europe 1.

S’il confirme ce mercredi demander à François Hollande, Manuel Valls et au ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian une enquête pour "qu’on sache" s’il y a réellement eu des écoutes et qui les a diligentées, Claude Guéant, ancien secrétaire général de l’Elysée de Nicolas Sarkozy avant d’en devenir son ministre de l’Intérieur, affirme que "cette affaire est une diversion" à l’approche de l’élection présidentielle. Il dit :

"

Cette affaire, c’est une diversion dans un paysage dégradé pour la majorité et le gouvernement.

"

Et d’ajouter qu’à travers lui, "on atteint Nicolas Sarkozy" :

 

"

C’est bien lui que l’on veut attaquer et accessoirement quelqu’un qui lui est fidèle et qu’on empêche de continuer à le servir. Il se peut qu’il y ait une manipulation totale.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus