[EDITO] "Nous, Français et musulmans,… ", l’oubli hallucinant

Publié à 18h06, le 31 juillet 2016 , Modifié à 18h06, le 31 juillet 2016

[EDITO] "Nous, Français et musulmans,… ", l’oubli hallucinant
© DR
Image Olivier Duhamel

Olivier Duhamel

"Nous, Français et musulmans, sommes prêts à assumer nos responsabilités". Tel est le titre de la tribune publiée dans Le Journal Du Dimanche de ce 31 juillet.

A priori, rien à redire. Une quarantaine de personnes, de métiers ou fonctions divers, et de sympathies variables, s’accordent pour mettre en cause "l’organisation actuelle de l’islam de France qui n’a aucune prise sur les événements" et demandent de "réactiver la Fondation pour l’islam de France".

Le début du texte exige lecture et relecture :

 

"

Après l’assassinat de caricaturistes, après l’assassinat de jeunes écoutant de la musique, d’un couple de policiers, après l’assassinat d’enfants, de femmes et d’hommes assistant à la célébration de la fête nationale, aujourd’hui l’assassinat d’un prêtre célébrant la messe.

"

L’incroyable oubli.

Caricaturistes, jeunes, policiers, enfants, prêtre… Et les quatre morts de la prise d’otages dans l’Hyper Cacher, le 9 janvier 2015 ? Les quatre juifs assassinés parce que juifs ? Passés à la trappe de la mémoire.

Que l’oubli soit volontaire ou involontaire, à se demander ce qui serait le plus grave ? 

Du rab sur le Lab

PlusPlus