Fillon : vivement les vacances !

Publié à 13h48, le 17 février 2012 , Modifié à 13h50, le 17 février 2012

Fillon : vivement les vacances !
François Fillon à Vélizy le 18 janvier 2010 (Reuters)

Interviewé vendredi matin sur RTL, François Fillon a déclaré qu'il ne s'occuperait pas, contrairement à 2007, du programme de Nicolas Sarkozy.

Le Premier ministre aurait-il hâte que le quinquennat s'achève ?

  1. Service minimum assuré

    Sur rtl.fr

    Interviewé vendredi matin sur RTL par Jean-Michel Aphatie, François Fillon accuse à son tour le candidat socialiste, François Hollande, de mentir et l'a décrit comme "un conservateur" et comme le "défenseur des acquis", soutenant ainsi Nicolas Sarkozy.

    Cependant, il semblerait bien que François Fillon assure le service minimum... Interrogé sur la campagne de Nicolas Sarkozy, le Premier ministre assure qu'il ne s'occuperait pas, contrairement à 2007, du programme.  "Aujourd'hui, il faut trouver des gens qui, comment dirais-je, ont un esprit plus libre que moi qui viens de gouverner pendant cinq ans pour faire un projet", explique le chef du gouvernement.

    "La seule chose que je dis au président de la République, et à chaque fois que j 'en ai l'occasion, c'est que la question du retour à l'équilibre des finances publiques, n'est pas une question technique, c'est une question fondamentale qui, d'une certaine manière, entraîne tout le reste", souligne François Fillon. Avec le chef de l'Etat, "on a des débats ensemble", ajoute-t-il. Mais "on est différent et chacun l'avait remarqué."

Du rab sur le Lab

PlusPlus