François Hollande pose devant une plaque commémorant sa visite au siège de "l'organisation pour l'inderdiction des armes chimiques"

Publié à 21h55, le 20 janvier 2014 , Modifié à 21h55, le 20 janvier 2014

François Hollande pose devant une plaque commémorant sa visite au siège de "l'organisation pour l'inderdiction des armes chimiques"
François Hollande, une plaque en français approximatif et Ahmet Üzümcü (MaxPPP)

COQUILLE ÉTERNELLE - Ils étaient tellement contents de le voir qu'ils ont oublié de relire la plaque de marbre pour commémorer sa venue. Se rendant ce lundi au siège de l'OIAC (Organisation pour l'interdiction des armes chimiques), chargée par l'ONU de veiller à la destruction de l'arsenal chimique syrien, François Hollande a posé devant une plaque de marbre sur laquelle on pouvait lire : 

"

Monsieur François Hollande, président de la République Française a visité le 20 janvier 2014 le siège de l'organisation pour l'inderdiction des armes chimiques à La Haye.

"

Une facheuse coquille repérée par un tweet de l'envoyé spécial du journal Le Monde, mais aussi par le correspondant de l'agence AP et un journaliste néerlandais :

Du rab sur le Lab

PlusPlus