Harlem Désir souhaite une primaire PS à Marseille

Publié à 12h57, le 09 décembre 2012 , Modifié à 12h57, le 09 décembre 2012

Harlem Désir souhaite une primaire PS à Marseille
(Maxppp - Xavier de la Torres)

A Marseille, la course à 2014 est déjà lancée. Du côté du Parti socialiste, Patrick Mennucci , Marie-Arlette Carlotti ou encore Eugène Caselli ont fait part de leurs ambitions. Résultat, Harlem Désir, premier secrétaire du PS, veut une primaire dans la cité phocéenne selon les informations du Journal du dimanche

Le nouveau patron du PS a confié son optimisme pour son parti à Marseille, s'il part organisé à la bataille électorale : 

"

La droite est en fin de cycle. La victoire dépend beaucoup de nous.

"

Sur la primaire, il explique : 

"

C’est la bonne solution sauf si les trois candidats pressentis se mettent d’accord.

"

Le député-maire du premier secteur de Marseille, Patrick Mennucci avait annoncé en octobre au Point.fr sa volonté d'être candidat dans la ville. "La mairie de Marseille, j'en ai envie, j'ai donc envie d'être candidat à la mairie de Marseille", affirmait-il alors. 

Eugène Caselli, lui aussi, avait déjà fait part de sa volonté d'organiser une primaire. Et lors d'un récent conseil communautaire, le président de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole a filé la métaphore rêvant d'un destin à la François Hollande, comme le racontait MarsActu

La situation est plus délicate pour Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée aux personnes handicapées. En tant que membre du gouvernement,  elle peut difficilement déclarer sa candidature. Mais elle déclarait sur Europe 1 que "tous les gens qui font de la politique à Marseille ont envie d'être maire". 

Par ailleurs, deux autres personnalités locales du PS pourraient s'inviter dans la course. Jean-Noël Guérini, président du conseil régional et empêtré dans une affaire de marchés publics présumés frauduleux dans laquelle il a été mis en examen, et la sénatrice-maire du 8ème secteur, Samia Ghali.

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus