Jamel Debbouze: "Mélenchon, je vois l'arnaque, mais j'aime bien"

Publié à 10h41, le 05 avril 2012 , Modifié à 11h26, le 05 avril 2012

Jamel Debbouze: "Mélenchon, je vois l'arnaque, mais j'aime bien"
Jamel Debbouze lors de son one-man-show "Tout sur Jamel". (Maxppp)

Jamel Debbouze est un soutien indéfectible du Parti socialiste. En 2007, l’humoriste roulait pour Ségolène Royal et désormais c’est François Hollande qu’il supporte.
Mais celui qui dit “avoir le coeur à gauche” a également de la sympathie pour Jean-Luc Mélenchon. “Je vois l’arnaque mais j’aime bien”, explique-t-il dans une interview aux Inrocks.

  1. Mélenchon, "il me fait marrer"

    Jamel Debbouze voit la vie en rose. En 2007, l’humoriste faisait danser Ségolène Royal. En 2012, il appelle à votez François Hollande. “Votez Hollande, directement au premier tour”, dit-il dans une interview aux Inrocks

    J’ai le coeur à gauche. J’aimerais bien que Léon Blum se présente.

    plaisante le comique préféré des Français, qui se montre aussi parfois plus inquiet. "On voit des clochards de 20 ans aujourd’hui, je n’ai pas le sentiment qu’il y en avait autant avant", regrette Jamel Debbouze, interrogé par Pierre Siankowski et Bernard Zerki.

    Et Jean-Luc Mélenchon ? Il "aime bien" :

    "Je vois l’arnaque, mais j’aime bien. Il me fait marrer."

    Le candidat du Front de gauche séduit par ses atouts habituels : "Il s’exprime bien, il est cultivé, il a une haute opinion de lui-même. Les laissés-pour-compte se sentent représentés."

    Mais pas de méprise, l’humoriste à l’affiche du Marsupilami votera bien rose. "Votez Hollande, cherchez pas", conclut-il. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus