Jean-Christophe Cambadélis cajole Cécile Duflot

Publié à 08h58, le 23 octobre 2012 , Modifié à 09h05, le 23 octobre 2012

Jean-Christophe Cambadélis cajole Cécile Duflot
Jean-Christophe Cambadélis, mardi 23 octobre sur iTélé. (iTélé)

Cécile Duflot ? "C'est une des meilleures ministres !" C'est l'appréciation lancée par Jean-Christophe Cambadélis, particulièrement élogieux à l'égard de la ministre écologiste mardi sur Itélé. 

Invité face à Christophe Barbier, le député de Paris donne une bonne note à la ministre du Logement. Pour lui, elle est même une des meilleures ministres : 

"

Cécile Duflot qui s'avère être une de nos meilleures ministres. Si elle continue comme ça, elle pourra être un de nos poids lourds.

"

Au mois de juin, au moment de la polémique autour des propos de Cécile Duflot sur la dépénalisation du cannabis, le député de Paris était pourtant sceptique sur sa place au gouvernement. "François Mitterrand n’avait pas voulu de Georges Marchais comme ministre, ni Lionel Jospin de Robert Hue, à cause de la loyauté que doivent avoir les chefs de parti à l’égard de leur formation", déclarait-il alors. 

Mais trois mois plus tard, le rôle tenu par Cécile Duflot semble le ravir. Les deux responsables politiques ont en commun des ambitions pour la mairie de Paris. Si la ministre ne peut pas s'exprimer à ce sujet, Jean-Christophe Cambadélis, qui ne s'est pas déclaré candidat pour le moment, a déjà fait part de ses envies. Avant eux, une candidate est déjà lancée : Anne Hidalgo. 

En revanche, il tarit moins d'éloges au sujet du reste du gouvernement. Jean-Christophe Cambadélis trouve que "les ministres s'expriment beaucoup" et soutient le Premier ministre face à des personnalités trop bavardes : 

"

Jean-Marc Ayrault a raison de dire qu'il y a dans le gouvernement quelques ministres qui pensent avant tout à eux plutôt qu'au collectif. On gagne ensemble, on perd ensemble.

"

Quelques secondes plus tard, seconde pique en direction du gouvernement et de ses ministres qui sortent du rang : 

"

Il y a quelques ministres qui n'ont pas compris qu'ils étaient ministres et qui s'estiment encore leader de l'opposition.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus