Jean-François Copé enchaine les mauvais sondages face à François Fillon

Publié à 06h16, le 20 juillet 2012 , Modifié à 06h50, le 20 juillet 2012

Jean-François Copé enchaine les mauvais sondages face à François Fillon
Jean-François Copé, en juin 2012. (Maxppp)

SONDAGES - Le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé est à la traine dans plusieurs sondages face à François Fillon, candidat déclaré pour la présidence de l'UMP.

  1. François Fillon plébiscité dans les sondages

    Face à François Fillon, l'actuel secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé est à la traine dans les sondages. 

    Dans le sondage réalisé par l'Ifop pour Le Figaro, et publié le 19 juillet, l'ancien Premier ministre est préféré par les sympathisants UMP à l'actuel secrétaire général de l'UMP pour diriger le parti, avec 62 % des sondés contre 20 %.

    Le Figaro souligne que François Fillon l'emporte dans toutes les catégories, aussi bien dans l'électorat rural qu'urbain, actif que retraité.

    D'autre part, dans le tableau de bord Paris-Match-Ifop, publié mardi 17 juillet, l'ancien Premier ministre recueille 65 % d'opinions positives dans l'ensemble de la population, contre 49 % pour Jean-François Copé. 

    Autre point à souligner : 81 % des sympathisants UMP affirment "préférer"François Fillon à Jean-François Copé.

    Enfin, au début du mois de juillet, d'après un sondage TNS Sofres/Sopra group pour iTélé publié le 6, François Fillon est la personnalité qui incarne le mieux l'opposition aux yeux des Français, devant Marine Le Pen, Alain Juppé... et Jean-François Copé

    Chez les sympathisants UMP, François Fillon est également en tête, loin devant devant l'actuel secrétaire général du parti.

    L'ancien Premier ministre est également la personnalité UMP considérée comme celle qui "a le plus de potentiel pour incarner l'opposition à l'avenir" (30 % de l'ensemble de l'échantillon), devant, entre autres, Alain Juppé (17%), Nicolas Sarkozy (11%)... et Jean-François Copé (10%).

    Déjà, en juin dernier, les sondages étaient largement favorables à François Fillon. 

    Le 2 juin, un sondage BVA publié dans Le Parisien estimait que 12 % des Français souhaiteraient voir Jean-François Copé diriger l'UMP, contre 48 % pour François Fillon. 

    Enfin, si les personnes interrogées au cours des sondages peuvent être des sympathisants, seuls les adhérents de l'UMP éliront, en novembre, au congrès de l'UMP, le chef du parti. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus