Mélenchon redoute que Valls contamine Le Pen, une sénatrice PS dénonce une "errance mentale"

Publié à 18h43, le 25 août 2013 , Modifié à 22h03, le 25 août 2013

Mélenchon redoute que Valls contamine Le Pen, une sénatrice PS dénonce une "errance mentale"
Jean-Luc Mélenchon. (MaxPPP)

Et maintenant, Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de Gauche, souhaite que Marine Le Pen "ne soit pas contaminée" par le ministre de l'Intérieur.

Ce dimanche 25 août lors du meeting de clôture des Estivales du Front de gauche, soit une semaine après avoir estimé dans les colonnes du JDD que Marine Le Pen avait "contaminé" Manuel Valls, l'eurodéputé fait un parallèle entre les propos de Marine Le Pen déclarant "Mohamed Mehra est peut-être la partie immergée de l'iceberg" et de Manuel Valls, disant " nous faisons face à un ennemi intérieur (...) il y a en France plusieurs dizaine de Mehra potentiels".

Soulignant que la présidente du FN a dit "peut-être" alors que le ministre de l'Intérieur ne l'a pas fait, le leader du Front de gauche déclare alors :

"

Je souhaite que Mme Le Pen ne soit pas contaminée par lui.

"

Une saillie qui provoque un tweet de Laurence Rossignol, sénatrice socialiste de l'Oise :

Cette phrase de JLM sur MLP, Valls et la contamination m'inspire la grande tristesse de voir un ancien ami dans une terrible errance mentale

— laurence rossignol (@laurossignol) August 25, 2013

Une "dérive solitaire et irresponsable" pour un autre sénateur socialiste et porte-parole du PS, David Assouline, écrit-il dans un communiqué mis en ligne ce dimanche sur son site.

A lire aussi sur Le Lab :

Marine Le Pen ironise sur Jean-Luc Mélenchon qui pourrait être "responsable de la communication"

Du rab sur le Lab

PlusPlus