Jean-Marc Ayrault, ce "grand méchant mou" : l’UMP Nantes se lâche

Publié à 14h47, le 23 mai 2012 , Modifié à 16h21, le 23 mai 2012

Jean-Marc Ayrault, ce "grand méchant mou" : l’UMP Nantes se lâche
Jean-Marc Ayrault à Nantes le 19 mai 2012 (Maxppp)

L’adversaire UMP de Jean-Marc Ayrault dans la 3e circonscription de Loire-Atlantique a un surnom pour le premier ministre : "le grand méchant mou".

C'est Presse Océan qui rapporte la confidence de celle qui rêve de faire perdre l'hôte de Matignon. Le Premier ministre devrait alors céder sa place à la tête du gouvernement. 

  1. "Le grand méchant mou"

    Sur www.presseocean.fr

    Elle rêve de battre Jean-Marc Ayrault dans sa circonscription, et, ainsi, le mettre en difficulté pour se maintenir à Matignon.

    Résultat : Annick Le Ridant, candidate investie par l'UMP dans la 3e circonscription de Loire-Atlantique, et ancienne crêpière, est plutôt directe. Lorsqu'elle évoque la personnalité du Premier ministre, et député sortant, elle l'affuble d'un surnom bien à elle. 

    Elle lance ainsi, dans l'édition du mercredi 23 mai du quotidien Presse Océan :

    "

    Je suis la fille dynamique face au grand méchant mou.

    "

    Et, malgré le score très large obtenu par le Premier ministre dans sa circonscription en 2007, puisqu'il avait été réélu avec plus de 66% des voix, Annick Le Ridan est convaincue de pouvoir contraindre Jean-Marc Ayrault ... au moins à un second tour :

    "

    Je peux le mettre en ballottage.

    "

    En cas de défaite, qui paraît improbable, Jean-Marc Ayrault devrait renoncer à Matignon, comme ses autres collègues du gouvernement. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus