L'excès de vitesse d'Arnaud Montebourg à bord de la Renault Zoé, 66 km/h en plein Paris

Publié à 15h25, le 03 octobre 2012 , Modifié à 17h33, le 03 octobre 2012

L'excès de vitesse d'Arnaud Montebourg à bord de la Renault Zoé, 66 km/h en plein Paris
Capture d'écran de la vidéo de l'excès de vitesse d'Arnaud Montebourg. Le compteur affiche ici 64 kilomètres par heure.

RADAR - En voulant faire une démonstration des vertus de la Zoé, la nouvelle voiture électrique de Renault, Arnaud Monteboug a commis mercredi 3 octobre un excès de vitesse conséquent, près des Champs-Elysées.

Le ministre du Redressement productif était accompagné d'un caméraman de BFM TV en sortant de la cour de l'Élysée à l'issue du Conseil des ministres.

Après avoir pris le volant, à Robert, son chauffeur, Arnaud Montebourg teste l'accélération de la voiture électrique...

 "Je vais tenter une accélération forte pour voir ce que ça donne" lance le ministre avant de rouler à 66 km/h en plein Paris.

Contactée par Le Lab, la préfecture de police de Paris confirme que toutes les rues de Paris sont limitées à 50 km/h. Une infraction passible de 90 euros d'amende et d'un point de retrait de permis.

Le cabinet du ministre Arnaud Montebourg, sollicité par Le Lab, relativise le couac :

Ca a duré longtemps ?

Alors ... disons qu'il a testé de manière un peu offensive les capacités de l'électrique ...

On aime autant qu'il soit filmé à 66 km/h dans les rues, plutôt qu'à 180 km/h sur l'autoroute.

Côté making-of, le cabinet d'Arnaud Montebourg assure que la décision d'embarquer une caméra a été prise dans la cour de l'Elysée, et que les premiers échanges entre Carlos Ghosn, le patron de Renault, et Arnaud Montebourg ont débuté jeudi sr le stand de la marque au losange, au salon de l'automobile.

Au départ, Renault voulait bien prêter une voiture, mais avec un chauffeur. 

Ce qui ne plaisait pas trop au ministre : cela aurait posé problème pour qu'il pénètre dans la cour et de l'Elysée ... et, surtout, le ministre avait très envie de conduire la voiture lui-même.

Tout s'est du coup décidé vers 20h, mardi soir ...

Le Lab avait évidemment remarqué la sortie du ministre ce mercredi matin, lors de notre live-tweet du compte rendu du Conseil des ministres.

<img src="http://lelab.europe1.fr/photos/3e730c513e8c1a0ff1ed23ebc03e1d97.jpeg" alt="" width="100%" />

Edit, 17h : ajout de la réaction du cabinet d'Arnaud Montebourg.

Du rab sur le Lab

PlusPlus