La ministre des Sports Laura Flessel condamne "l’agression en direct" de la journaliste d’Eurosport par le tennisman français Maxime Hamou

Publié à 19h04, le 30 mai 2017 , Modifié à 19h28, le 30 mai 2017

La ministre des Sports Laura Flessel condamne "l’agression en direct" de la journaliste d’Eurosport par le tennisman français Maxime Hamou
Interrogé par la journaliste d'Eurosport Maly Thomas, Maxime Hamou l'a embrassée à plusieurs reprises et l'a saisie par le cou. © Captures d'écrans Eurosport
Image Victor Dhollande-Monnier

Victor Dhollande-Monnier

A seulement 21 ans, le jeune et prometteur tennisman français Maxime Hamou vient de prendre un très mauvais virage dans sa jeune carrière. Éliminé dès le premier tour de Roland-Garros par l'Uruguayen Pablo Cuevas lundi 29 mai, il a eu une attitude particulièrement déplacée avec une journaliste d'Eurosport. Mardi 30 mai, la ministre des Sports Laura Flessel a condamné cette "agression en direct"

Interrogé en direct par la journaliste d'Eurosport Maly Thomas, Maxime Hamou a d'abord saisi la jeune femme par l'épaule avant de l'embrasser à plusieurs reprises sur la joue et dans le cou. Contre son gré. "Maxime Hamou, qui est très en forme. Qu'est-ce que vous faites encore là Maxime ?", lui demande la journaliste pour tenter de mettre un terme à cette situation très embarrassante. "Je viens de finir ma récupération, les étirements et tout ça. Je vais rentrer chez moi me redoucher et manger au resto avec ma famille", répond le jeune tennisman avant de retenir fermement Maly Thomas par le cou. Une nouvelle fois contre son gré.

Retrouvez cette séquence en vidéo : 

La séquence a provoqué l'hilarité du présentateur d'Eurosport et ancien joueur Henri Leconte. Mais la scène n'a pas du tout fait rire tout le monde. A l'instar de nombreux internautes indignés, l'ancienne ministre du Logement Cécile Duflot s'est fendu d'un tweet mardi 30 mai pour condamner cette agression.

Contactée par Le Huffington Post, Maly Thomas n'a pas caché sa colère après cette scène :

C'était franchement désagréable. Si ce n'était pas du direct, je lui aurais collé une droite.

 

La Fédération française de tennis(FFT)  n'a pas tardé à réagir. La FFT a décidé de retirer l’accréditation de Maxime Hamou "à la suite de son comportement répréhensible avec une journaliste". Le président de la FFT Bernard Giudicelli a également saisi la commission des litiges et actes répréhensibles. Le tennisman risque une sanction allant d'un blâme à un an de suspension.

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus