La rentrée littéraire de Dominique Strauss-Kahn

Publié à 19h19, le 27 décembre 2013 , Modifié à 19h28, le 27 décembre 2013

La rentrée littéraire de Dominique Strauss-Kahn
(Montage)

La rentrée littéraire de janvier 2014 s'annonce chargée pour l'ancien patron du FMI. Deux romans le mettent en scène dans des univers très différents. Comme l'indique Elle dans son édition du 27 décembre, l'espagnol Juan Francisco Ferré le croque dans Karnaval, et Régis Jauffret en fait un de ses personnages dans La Ballade de Rikers Island

En février dernier, c'est l'ouvrage de Marcela Iacub qui avait fait l'actualité. Avec Belle et bête, l'auteur racontait de manière sulfureuse son histoire avec Dominique Strauss-Kahn. 

>> Karnaval, de Juan Francisco Ferré 

A paraître le 8 janvier, l'ouvrage de l'auteur espagnol Juan Francisco Ferré a reçu le prestieux prix Herralde. Publié aux éditions Passage du Nord-Ouest, Karnaval part du 14 mai 2011, date à laquelle DSK  fut accusé d'agression sexuelle par Nafissatou Diallo.

Dans ce livre satirique, l'ancien patron du FMI devient "SK" ou le "Dieu K". L'auteur y raconte sa déchéance et DSK devient, dans ce qui ressemble à une fable, une sorte d'indigné qui en veut au système capitaliste, selon l'éditeur espagnol

[Premières pages lisibles sur Google Books.]

>> La Ballade de Rikers Island, Régis Jauffret 

"Le sommeil est tombé avant la nuit." C'est la première phrase du nouveau roman de Régis Jauffret, dont DSK sera aussi le personnage principal. A paraître le 6 février 2014, La Ballade de Rikers Island, aux éditions du Seuil, raconte la carrière brisée du président d'une prestigieuse institution financière accusé de viol par une femme de chambre. 

Ce roman succède à Claustria, inspiré de l'affaire Josef Fritzl.

Ca n'est pas la première fois que DSK est une source d'inspiration pour les auteurs. Avant ces deux ouvrages Marcela Iacub, Stéphane Zagdanski ou Marc-Edouard Nabe s'étaient déjà intéressés à Dominique Strauss-Kahn. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus