La Rochelle : Jean-Marc Ayrault va faire une intervention à l'américaine

Publié à 20h51, le 16 août 2012 , Modifié à 21h48, le 16 août 2012

La Rochelle : Jean-Marc Ayrault va faire une intervention à l'américaine
Barack Obama et Jean-Marc Ayrault (Montage à partir de deux photos MaxPPP)

JOUE LA COMME BARACK - La Rochelle se prépare activement. On savait déjà que Ségolène Royal ne sera pas à l'université d'été du Parti Socialiste du 24 au 26 août.

On apprend, ce jeudi 16 août, dans Le Point que le premier ministre Jean-Marc Ayrault répondra aux questions des socialistes lors d'un exercice, très prisé des américains, baptisé "city hall meeting".

En lisant cette information dans les colonnes de l'hebdomadaire, Le Lab a eu envie de poser trois questions à l'organisateur, Thierry Marchal-Beck, le président du Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS). Pour comprendre. Voici ses réponses.

  1. "Nous sommes aussi là pour rappeler, respectueusement, que le changement, c'est vraiment maintenant."

    Sur jeunes-socialistes.fr

    Dix jours avant la participation de Jean-Marc Ayrault à l'université du PS à La Rochelle, le patron des MJS nous en dit plus sur le programme.

    Le Lab : Qu'est ce qu'un city hall meeting

    Thierry Marchal-Beck, président des MJS : En bon français on dirait "discussion à bâtons rompus". J'ai eu la chance de faire une partie de mes études, pendant deux ans aux Etats-Unis, à partir de 2003, dans un lycée tout près de Washington. J'ai donc vu comment un certain Barack Obama est devenu sénateur puis président en utilisant des techniques comme le porte à porte systématique ou ces réunions-meetings, ces "city hall meeting". Des discussions où l'homme politique n'est plus sur scène à monologuer, mais au centre de la salle à répondre aux questions du public.

    Le Lab : Concrètement, ça donnera quoi pour La Rochelle ?

    T M-B : On ne voulait surtout pas organiser un discours en mode "le discours à la jeunesse du premier ministre". Alors on a proposé à Jean-Marc Ayrault de venir répondre aux questions du MJS. Il a dit oui mais en posant une condition : "pas seulement devant les jeunes socialistes". Ce sera donc une heure de questions-réponses avec Jean-Marc Ayrault, samedi 25 août, de 17h30 à 18h30, dans la grande salle de La Rochelle, devant tous les socialistes et pas seulement le MJS.

    Les détails techniques sont encore en cours de calage. Sera-t-il sur l'estrade de la grande salle ou pas ? Sur une chaise ou un tabouret ? On ne sait pas encore.

    Ce qui est certain, c'est qu'il n'aura pas de pupitre et qu'un micro va tourner dans la salle pour que les jeunes socialistes puissent lui poser des questions. Toutes les questions. 

    Le Lab : Toutes les questions ? On imagine mal des militants socialistes poser des questions-pièges qui puissent mettre le premier ministre en difficulté ...

    T M-B : Détrompez-vous. Nous, les jeunes socialistes, nous sommes touchés, comme tous, par la crise. L'attente est immense. Nous savons qu'il y a de nombreuses contraintes mais nous sommes aussi là pour rappeler, respectueusement, que le changement c'est vraiment maintenant.  

    Nous avons une véritable liberté de ton et d'interpellation. Nous serons là pour demander : "Les emplois d'avenir, c'est comment" ou "la politique migratoire, c'est comment ?". C'est notre rôle. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus