La visite de Marine Le Pen à la Trump Tower à New York : un café mais pas de Donald Trump

Publié à 17h25, le 12 janvier 2017 , Modifié à 19h30, le 12 janvier 2017

La visite de Marine Le Pen à la Trump Tower à New York : un café mais pas de Donald Trump
Marine Le Pen © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

C'était un "déplacement privé", selon les mots de David Rachline, directeur de campagne de Marine Le Pen. À peine rentrée des vacances de Noël, la présidente du Front national allait passer quelques jours à New York "pour souffler".

Le bluff n'aura pas duré bien longtemps. Ce jeudi 12 janvier, plusieurs médias américains indiquent que Marine Le Pen est à la Trump Tower où habite toujours le 45e président américain, Donald Trump.

D'après les informations d'Europe 1, Marine Le Pen s'est déjà rendue à la Trump Tower mercredi où elle a rencontré des collaborateurs du président américain élu

Selon un journaliste de BuzzFeed, Marine Le Pen a refusé de dire si elle était sur place pour rencontrer Donald Trump. Sur la photo présentée ci-dessus, la présidente du FN est avec son compagnon Louis Aliot (de dos) et George "Guido" Lombardi, comme l'a relevé la journaliste Sonia Dridi. Proche de l'extrême droite italienne, "Guido" Lombardi vit dans la Trump Tower. En mai dernier, Politico le présentait comme le "fixeur européen de Donald Trump"

Selon un journaliste de CNN, le porte-parole de Donald Trump a fait savoir que ce dernier ne rencontrera pas Marine Le Pen

Si la rencontre se réalise, la présidente du FN et candidate à l'élection présidentielle sera la première personnalité politique française reçue par le président américain élu, qui prendra officiellement ses fonctions le 20 janvier prochain.

Durant toute la campagne présidentielle américaine, les cadres frontistes avaient indiqué leur préférence pour une victoire du candidat républicain face à la démocrate Hillary Clinton, et ce malgré les scandales provoquées par les déclarations du milliardaire. 

 

[EDIT 18h09] Ajout information de CNN

[EDIT 18h22] Ajout information sur "Guido" Lombardi

Du rab sur le Lab

PlusPlus