L’annonce Le Bon Coin d’un maire de l’Oise proposant un "stage de découverte pour député novice"

Publié à 16h34, le 30 août 2017 , Modifié à 16h36, le 30 août 2017

L’annonce Le Bon Coin d’un maire de l’Oise proposant un "stage de découverte pour député novice"
© AFP

Le procès en amateurisme des néodéputés n’est pas mené que par des parlementaires habitant l’hémicycle depuis des décennies. Ainsi l’élu local de l'Oise Christophe Dietrich s’agace-t-il d’avoir vu débarquer au Palais Bourbon des centaines de nouvelles têtes, pour certaines vierges de toute expérience politique. Le maire sans étiquette (élu avec le soutien officiel de l'UMP en 2014) de Laigneville publie, ce mercredi 30 août, une annonce sur Le Bon Coin proposant un "stage de découverte pour député novice", comme l’a repéré Le Parisien.

Cette expérience "de la réalité communale", qui s’adresse surtout aux élus macronistes, doit permettre aux stagiaires de découvrir toutes sortes de problématiques locales, et en particulier l’application des mesures d’économies aux collectivités territoriales prévues par le gouvernement. Christophe Dietrich écrit :

 

"

Ainsi vous pourrez vivre au quotidien ce qu'est un désert médical à 1 heure de Paris, vous pourrez évaluer le résultat de l'abandon des emplois aidés pour les communes, vous aurez aussi la chance de mesurer l'impact des 13 milliards d'économie que vous infligez aux 36.000 communes de France, et plein d'autres choses encore !



 

Vous aurez l'honneur d'assister à tous les rendez vous du maire et conseiller départemental sans aucune exception, vous irez à la rencontre des administrés (âmes sensibles s'abstenir), vous serez présents aux réunions stratégiques avec les acteurs économiques, les élus locaux, et vous serez totalement immergés dans la vie de la commune.



 

Horaires hyper flexibles à prévoir, logement et nourriture pris en charge par le maire (je vous loge gracieusement, ainsi vous ne manquerez rien des éventuels appels d'urgence à 2h du matin).

"

 

Une annonce qui, sous couvert de parodie, est "très sérieuse", assure Christophe Dietrich. "Notre président et la quasi-totalité de ses députés n’ont jamais eu ne serait-ce que l’ombre d’un mandat électif local. Ils prennent des décisions sans avoir jamais mis les pieds dans une mairie", justifie l’élu de l’Oise auprès du Parisien.

Du rab sur le Lab

PlusPlus