Le PS condamne "fermement" l'agression de son responsable Boris Faure par le député LREM M’jid El Guerrab

Publié à 08h45, le 31 août 2017 , Modifié à 10h59, le 01 septembre 2017

Le PS condamne "fermement" l'agression de son responsable Boris Faure par le député LREM M’jid El Guerrab
© PHILIPPE LOPEZ / AFP

L'information a été révélée par Marianne mercredi 30 août : le député LREM M’jid El Guerrab a violemment frappé, notamment avec son casque de scooter le premier secrétaire de la Fédération des Français de l'étranger du PS Boris Faure. Ce dernier a été conduit à l'hôpital par les pompiers. Selon plusieurs témoins, Boris Faure aurait interpellé M’jid El Guerrab et aurait tenu des propos racistes, traitant le député de "sale arabe".

Ce jeudi, le PS condamne "fermement" dans un communiqué" l’agression de Boris Faure" par M’jid El Guerrab, quii avant de rejoindre LREM, était au PS. 

Le parti de la rue de Solferino écrit :

"

Si les circonstances restent encore à éclaircir, il semble établi que notre camarade a reçu des coups, notamment de casque de scooter, d’une violence telle que les pompiers ont été contraints de le transporter en urgence à l’hôpital où il a dû subir une opération chirurgicale. […] Rien ne saurait justifier un tel déchaînement de violence. Toutes les conséquences de cet acte devront être tirées.

 

"

Le Parti socialiste conclut en adressant un "fraternel soutien" à leur "camarade", ainsi qu'à sa famille et ses proches. "Qu’ils sachent que la famille socialiste est unie derrière eux", termine le PS.

Selon Marianne, la police n'a pas arrêté M'Jid El Guerrab. Ce dernier a, en revanche, fait part de sa volonté de porter plainte pour "agression" contre le Boris Faure. 

[EDIT 12h03]

Dans un communiqué, La République en marche "condamne les actes de violence commis à l'encontre de Boris Faure". 

Le texte précise : 

"

Une altercation est survenue hier entre M’Jid El Guerrab, député de La République En Marche et Boris Faure, Premier secrétaire de la Fédération socialiste des Français de l’Etranger.

Si les circonstances de cette altercation doivent encore être précisées, aucun comportement ne saurait justifier des actes de violence. La République En Marche adresse tous ses souhaits de bon rétablissement à Boris Faure.

"

[EDIT 13h10]

La famille de Boris Faure fait savoir à Marianne que le responsable socialiste est ce jeudi 31 août "en soins intensifs". "Son état général s’est rapidement dégradé. Il a dû être opéré en urgence. Les médecins ne se prononcent pas à ce stade sur les suites pour son état de santé. Il est aujourd’hui en soins intensifs et reste sous surveillance", dit-on. 

[EDIT 20h50]

Dans un communiqué consulté par le Lab, l'opposant local LR Erwan Davoux (9e circonscription des Français de l'étranger) demande la démission de M'Jid El Guerrab :

 

"

Mj'id El Guerrab est censé voter des lois pour protéger ses concitoyens et non les attaquer à coups de casque. L'intéressé n’a pas été appréhendé alors même que l’immunité parlementaire ne peut être invoquée en cas de flagrance. Lorsque des élus sont l'objet de violences, les condamnations sont, fort heureusement, unanimes et des poursuites aussitôt engagées. Qui comprendrait que ce ne soit pas le cas quand l’agresseur est un élu de la Nation ? Je demande la démission immédiate du député M'Jid El Guerrab et son exclusion de la République En Marche, à titre conservatoire.

"

 

[EDIT 01/09] 

D'après les informations de Marianne, le parquet de Paris a ouvert, mercredi 30 août, une enquête pour "violences volontaires aggravées" à l'encontre du député LREM M'Jid El Guerrab.

Du rab sur le Lab

PlusPlus