Laurent Wauquiez s’en prend aux supporters du PSG qui n’ont pas "la flamme"

Publié à 12h25, le 28 octobre 2016 , Modifié à 12h25, le 28 octobre 2016

Laurent Wauquiez s’en prend aux supporters du PSG qui n’ont pas "la flamme"
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
Image Victor Dhollande-Monnier

Victor Dhollande-Monnier

#FOOTPOLITIQUEDepuis le rachat du PSG par les Qataris en 2011, de nombreux supporters d’autres clubs brocardent régulièrement les nouveaux fans parisiens et leur passion naissante pour le football. Il est en revanche plus rare de voir des hommes politiques s’inscrire dans ce PSG bashing. Mais c’était sans compter sur le président de Les Républicains Laurent Wauquiez.

Président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez a assisté jeudi 27 octobre à l’inauguration du nouveau centre de formation de l’Olympique lyonnais, l’OL Academy. Au moment de prononcer son discours, le patron LR a glissé quelques petites piques au PSG et à ses supporters. Avant de poursuivre sur le site Olympique et Lyonnais :

"

J’aime bien dire les choses. Ici, ce n’est pas le PSG, on n’a pas le Qatar. On fait autre chose, on travaille sur la durée. On forme vraiment nos jeunes. On prend des gamins et on leur apprend à jouer au foot. On n’achète pas juste les plus chers lors du mercato, il y a autre chose. C’est la flamme de l’OL. C’est ce qu’un supporter du PSG ne peut pas comprendre.

"

Ce n’est pas la première fois que Laurent Wauquiez taquine le PSG et ses supporters. Supporter des Verts de Saint-Etienne, et donc plus proche de Lyon que de Paris, il s’était gentiment moqué de Nicolas Sarkozy, ce dernier étant persuadé que le club de la capitale était populaire.

Donc si vous n’avez toujours pas compris, on récapitule : Laurent Wauquiez n’aime pas les grands méchants du PSG qui financent leurs supers joueurs avec l’argent du Qatar. En revanche, il adore ces clubs 100% made in France qui font l’effort d’acheter des footballeurs tricolores. 



[A LIRE AUSSI SUR LE LAB]

Wauquiez taquine Sarkozy qui croit que "le PSG est populaire"

Du rab sur le Lab

PlusPlus