Le live-tweet accusateur du candidat Front national à Boulogne-Billancourt contre Stéphane Plaza de M6

Publié à 16h50, le 05 janvier 2014 , Modifié à 17h48, le 05 janvier 2014

Le live-tweet accusateur du candidat Front national à Boulogne-Billancourt contre Stéphane Plaza de M6
Capture d'écran du compte Twitter de Julien Dufour.

Pas si balaise Stéphane Plaza. C'est ce qu'explique en substance ce 5 janvier le candidat Front national à la mairie de Boulogne-Billancourt, Julien Dufour. Visiblement devant sa télévision ce dimanche après-midi, celui qui possède une agence immobilière dans la commune commente l'émission Recherche appartement ou maison de M6 sur Twitter et assure que le couple filmé, qu'il a eu "pour client et pour voisin", s'est plaint de l'homme de télé.

Dans une rediffusion, M6 présente en effet Rania et Yann, un jeune couple cherchant à acheter à Boulogne-Billancourt. Le tournage, lui, date déjà de mai 2010. Après avoir jeté son dévolu sur un appartement, le couple finit par se rétracter, nous apprend l'épilogue de l'émission, car il le trouve "trop petit".

(Stéphane Plaza et le couple de Boulogne-Billancourt lors de la rediffusion de l'émission le 5 janvier 2014 - image M6)

Ce dimanche, Julien Dufour tweete à tout va pour donner sa version de l'histoire et assure que le couple a qualifié devant lui l'animateur de "clown" et "regrette sa participation":

Le candidat poursuit, expliquant que certaines infos données par l'animateur sont bidons, notamment lorsqu'il s'octroie la paternité de la vente d'un appartement.

Et d'expliquer que c'est finalement une autre agence qui a trouvé un appart' au couple déçu, "86m² au 19e dans un immeuble construit par Fernand Pouillon, avec 14m² de balcon, dans leur budget". Ultime précision pour le candidat/agent immobilier/pourfendeur de Stéphane Plaza :

Et ils y sont très heureux, vue dégagée. Calme, proche de l'école de leur fils.

[Edit 17h45 : le couple a trouvé un appartement grâce à une autre agence et non via celle de Julien Dufour, comme écrit précédemment]

Du rab sur le Lab

PlusPlus