Le député LR Guillaume Larrivé votera blanc au second tour de la présidentielle

Publié à 11h43, le 28 avril 2017 , Modifié à 11h44, le 28 avril 2017

Le député LR Guillaume Larrivé votera blanc au second tour de la présidentielle
© AFP

BRÈVE DE CAMPAGNE – La droite continue de se diviser sur la question du vote pour le second tour de la présidentielle. Lundi 24 avril, lors d’un bureau politique tendu, le parti Les Républicains avait adopté (sans vote) une consigne de vote prônant de "voter contre Marine Le Pen" sans appeler, toutefois, à voter pour Emmanuel Macron. Plusieurs responsables LR, comme Eric Ciotti et Laurent Wauquiez, ont refusé d’appeler à voter pour le candidat d’En Marche! contrairement à François Fillon, qui l’avait dès l’annonce des résultats du premeir tour dimanche 23 avril.

Un autre député LR, Guillaume Larrivé, s’est démarqué de la position du candidat LR à la présidentielle. Selon l’Yonne Républicaine, le député de l’Yonne a indiqué le mercredi 26 avril qu’il "ne donnera aucune consigne de vote". "A titre personnel", il votera blanc, précisant que ce sera un vote… "contre Madame Le Pen". D’après le quotidien local, Guillaume Larrivé a estimé qu’il n’y "a pas de bonne solution pour la France lors de ce second tour". Il a aussi critiqué Emmanuel Macron, "qui n’est pas prêt à lutter contre les périls communautaristes qui menacent notre nation".

La position de Guillaume Larrivé devrait sans doute exaspérer Christian Estrosi ou Jean-Pierre Raffarin. L’ancien Premier ministre a fustigé les "gens ambigus" refusant d’appeler à voter pour Emmanuel Macron, qui ne méritent pas selon lui de diriger LR. Ou comment viser spécialement Laurent Wauquiez.

En votant blanc, Guillaume Larrivé s’est déjà attiré les foudres de l’UDI. "Qu’il dise qu’il ne donne pas de consigne de vote car cela ne sert à rien est une chose. Qu’il dise qu’il votera blanc, c’en est une autre", a déploré la présidente de l’UDI dans l’Yonne, Dominique Vérien, citée dans l’Yonne républicaine. Cette dernière s’est dit "énervée et très triste" après la décision du député LR de l’Yonne, candidat à sa réélection aux législatives. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus