Le député qui a balancé Andy Schleck ivre regrette

Publié à 19h50, le 14 mars 2013 , Modifié à 19h51, le 14 mars 2013

Le député qui a balancé Andy Schleck ivre regrette

Pierre-Yves Le Borgn' s'excuse. Le député socialiste partageait mercredi un moment de sa vie sur Facebook : avoir vu Andy Schleck ivre, incapable de prendre l'ascenseur, dans son hôtel en Allemagne. Mais le lendemain, il est mortifié et regrette. C'est ce qu'il déclare à un site d'information du Luxembourg, L'Essentiel.lu

Le parlementaire des Français établis hors de France a appelé la rédaction et leur a transmis un communiqué pour dire combien il était désolé.

Dans ce texte, Pierre-Yves Le Borgn' explique que ces mots étaient ceux du fan de cyclisme, admirateur d'Andy Schleck : 

À vous tous, je suis sincèrement désolé que mon expression sur FB ait choqué et je présente mes plus sincères excuses, à commencer bien sûr à Andy Schleck. Je m’en veux beaucoup d’avoir écrit ces quelques lignes. J’ai la plus grande admiration pour Andy Schleck, dont le parcours dans le Tour et les Ardennaises m’enthousiasme depuis des années. Et le voir dans cet état m’avait fait de la peine. Je n’aurais pas dû l’écrire.

Dépassé par la caisse de résonance que peut-être le réseau social, il parle désormais d'une maladresse de sa part et a nettement fermé les accès à ses publications sur Facebook :

Avec quelques amis sur Facebook, nous échangeons parfois sur les choses du vélo et ces propos restent très restreints car tout le monde n’a pas la fibre du cyclisme. Je n’ai pas mesuré la capacité de buzz de Facebook et je perçois à présent ma maladresse et ma naïveté. J’en suis mortifié car je ne voulais en aucune manière causer de tort à Andy Schleck. Je n’avais d’ailleurs même pas cité son nom dans mon post initial

A l'origine, il avait partagé un statut avec ses contacts, de manière publique. Le député racontait avoir croisé Andy Schleck, ivre dans un hôtel, sans en dire le nom. Puis discutant dans les commentaires, le député a donné l'identité de la jeune vedette du cyclisme. 

Au site d'information luxembourgeois, il indique qu'il est un passionné de vélo. Le député se rend régulièrement sur le parcours du Tour et sur les Ardennaises. Et ce jour, c'est avant tout le féru de cyclisme qui a parlé, justifie-t-il. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus