Législatives : Benoît Hamon éliminé dès le premier tour dans les Yvelines

Publié à 22h21, le 11 juin 2017 , Modifié à 22h22, le 11 juin 2017

Législatives : Benoît Hamon éliminé dès le premier tour dans les Yvelines
Benoît Hamon. © AFP

Connaissez-vous la loi de Murphy ? "Tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera nécessairement mal". Eh ben, c’est un peu l’histoire de Benoît Hamon en cette année 2017.

Le candidat du PS à la présidentielle est, comme de nombreux socialistes, et notamment Jean-Christophe Cambadélis le premier d’entre eux, éliminé dès le premier tour des législatives dans la 11e circonscription des Yvelines, ce dimanche 11 juin.

Une claque de plus pour le député sortant, vainqueur de la primaire de la Belle alliance populaire, lâché par de nombreux socialistes – comme Manuel Valls - pour la présidentielle qui lui ont préféré Emmanuel Macron. Et après avoir connu une sévère déroute au premier tour du scrutin élyséen avec à peine 6% des voix, l’ancien ministre de l’Education nationale de François Hollande, qui veut lancer son mouvement politique le 1er juillet, échoue à "80 voix près", a-t-il lui-même annoncé.

Une élimination révélatrice de la débâcle des socialistes lors de ce premier tour des élections législatives.

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

> Législatives : Mounir Mahjoubi (LREM) annonce l'élimination de Jean-Christophe Cambadélis au premier tour  

> Législatives : François Lamy accuse François Hollande et Manuel Valls d’être responsables de la débâcle du PS  

> Législatives : Après la claque, Julien Dray cite François Mitterrand version 1993 : "On reviendra" 

Du rab sur le Lab

PlusPlus