Législatives : pour David Rachline (FN), "l’abstention massive délégitime le succès relatif d’Emmanuel Macron"

Publié à 20h17, le 11 juin 2017 , Modifié à 20h34, le 11 juin 2017

Législatives : pour David Rachline (FN), "l’abstention massive délégitime le succès relatif d’Emmanuel Macron"
David Rachline. © Capture d'écran TF1

Les premiers résultats de ce premier tour des élections législatives livrent trois verdicts : un record d’abstention sous la 5e République, une large victoire s’annonce pour la République en marche et FN et France insoumise sont en grosse perte de vitesse par rapport à l’élection présidentielle.

Invité de TF1 pour commenter à chaud ces résultats, David Rachline, sénateur-maire FN de Fréjus, explique ce faible score du parti de Marine Le Pen par cette "abstention massive". Surtout, une participation d’environ 50% lui permet de faire d’emblée un procès en légitimité sur ces résultats. Il dit :

"

Nous pâtissons de cette abstention massive, record, qui délégitime les résultats et le relatif succès de monsieur Macron

"

De cette abstention, Marine Le Pen en tire comme conclusion une remise en question du mode de scrutin majoritaire, elle qui plaide, comme de nombreux partis, pour une dose de proportionnelle. "Le taux d’abstention montre que nous avons des réserves de voix", dit-elle, tentant de mobiliser pour le second tour. Et d'ajouter :

 

"

Cette abstention catastrophique doit poser la question du mode de scrutin.

"

Un point de vue partagé par Nicolas Dupont-Aignan, ex-candidat à la présidentielle et candidat aux législatives dans l’Essonne qui interroge également "la légitimité du futur Parlement".

#

Du rab sur le Lab

PlusPlus