Leonarda : les écologistes dénoncent les propos "inhumains et incompréhensibles" de Hollande et Valls

Publié à 17h46, le 20 octobre 2013 , Modifié à 21h07, le 20 octobre 2013

Leonarda : les écologistes dénoncent les propos "inhumains et incompréhensibles" de Hollande et Valls
(Capture)

L'affaire Leonarda met une nouvelle fois à mal l'unité de la majorité. Europe Ecologie - Les Verts a publié ce dimanche 20 octobre un communiqué jugeant "inhumains et incompréhensibles" les propos de François Hollande et Manuel Valls sur la jeune kosovare.

Dans un communiqué signé de la porte-parole, Elise Lowy, EELV demande que la collégienne kosovare et sa famille expulsés de France le 9 octobre "puissent revenir sur le territoire au plus vite", de même que le lycéen arménien Khatchit Khachatryan expulsé récemment en Arménie.

>> Mise à jour, 20h10 : La direction d'Europe Ecologie-les Verts a déclaré dimanche que le communiqué d'une porte-parole du parti condamnant les propos de François Hollande sur l'affaire Leonarda était "une initiative personnelle" et "n'a été validé par personne". 

EELV revient sur la proposition de François Hollande de faire venir Leonarda seule pour qu'elle poursuivre ses études, idée qualifiée par Manuel Valls d'acte de générosité, en s'étonnant que le chef de l'Etat ne prenne pas en compte le "droit à vivre en famille" :

"

EELV s’étonne que le droit à vivre en famille soit nié à ce point, au mépris des conventions internationales et demande que Léonarda et sa famille puissent revenir sur le territoire au plus vite. EELV réitère le droit de vivre en famille tel que défini dans la convention internationale des droits de l’homme et demande une réforme en profondeur du CESEDA.

"

Le parti écologiste évoque les "politiques sécuritaires et répressives de nos gouvernements successifs", assimilant de ce fait la politique menée par le ministre de l'Intérieur socialiste et celles de ses prédécesseurs de droite. 
 
"Cette situation inacceptable doit cesser, vite !", demande le mouvement de Pascal Durand. 
 
Jusqu'à présent, les écologiste avaient été relativement discrets au niveau national sur la question. Cécile Duflot, ministre écologiste du Logement, qui s'était opposée fin septembre à Manuel Valls sur la question des Roms, avait considéré que le parcours en France de Leonarda est la "démonstration de la capacité d'intégration". 
 
 
 

Du rab sur le Lab

PlusPlus