Les jeunes écolos veulent "offrir à Manuel Valls une carte à l’UMP"

Publié à 15h19, le 08 janvier 2013 , Modifié à 17h28, le 08 janvier 2013

Les jeunes écolos veulent "offrir à Manuel Valls une carte à l’UMP"
Manuel Valls. (Reuters)

PROVOC’ – Au fond, Manuel Valls est de droite et mérite d’avoir sa carte d’adhérent à l’UMP. C’est le message ironique qu’ont voulu faire passer les "Jeunes écologistes", "le mouvement de jeunesse de l’écologie", dans leur carte de vœux pour l’année 2013 et publiée le 1er janvier sur Facebook.

Cette carte de vœux originale sur la forme représente un mur de post-it avec différents souhaits que les jeunes écolos souhaitent voir se réaliser pour l’année à venir.  

S’ils souhaitent tour à tour "sortir du nucléaire", "rêver", "dépénaliser le cannabis" ou encore "sauver la salamandre tâchetée de Notre-Dame-des-Landes", les Jeunes écolos ont un message à faire passer au ministre de l’Intérieur, dont ils critiquent la politique migratoire, et lui formule un vœu pour 2013 :

Offrir à Manuel Valls une carte à l’UMP.

 

Des vœux qui ne sont pas passé inaperçus rue de Solférino, au siège du PS, où l'on assure se déclarer outré par cette initiative.

En off, un jeune socialiste explique ainsi au Lab, défendant l’ancien candidat à la primaire socialiste sur son appartenance, parfois remise en question, à la gauche :

Quand on est un jeune militant de gauche, on peut être critique avec l'action du ministre de l'Intérieur. Mais il est clairement un ministre de gauche.

Et d’ajouter que c’est "une drôle de façon de soutenir la gauche au pouvoir", et ce d’autant plus quand  cette majorité au pouvoir compte dans ses rangs deux ministres écologistes :  

Suggérer de lui offrir une carte de l'UMP est donc assez désobligeant et une drôle de façon de soutenir la gauche au pouvoir.

[Edit 16h45] Les Jeunes Ecologistes répondent au PS

Agacés, les Jeunes écologistes ont tenu à préciser au Lab qu'il s'agissait de voeux humouristiques et "décalés" qu'ils assument "sur la forme et sur le fond :

Le 1er janvier 2013, les Jeunes Écologistes adressent leur vœux pour 2013 avec un patchwork de post-it sur lesquels sont inscrits des résolutions plus ou moins sérieuses pour celle nouvelle année. "Sortir du nucléaire", "dépénaliser le cannabis", et "se mettre au logiciels libres" côtoient des résolutions plus légères comme "rêver" ou "tester les topinambours" ou carrément humoristique comme "partir en vacances à Doha" ou "sauver la salamandre tâchetée de Notre-Dame-des-Landes".

Une résolution ne semble pas passer inaperçue chez les socialistes, celle qui propose "d'offrir à Manuel Valls une carte à l'UMP".

Malgré le ton évidemment décalé du visuel, ce petit mot semble contrarier "un jeune socialiste " apparemment outré par cette initiative. (...)

Sur la forme, ils reconnaissent sur leur compte Facebook avoir oublié un dernier post-it, celui appelant à "garder le moral et le sens de l'humour" ! Peut-être était-il justement adressé aux jeunes militants de gauche...

Sur le fond, les Jeunes Écologistes justifient leur position en rappelant leur autonomie par rapport à EELV et en revendiquant leur liberté de parole. Ils ont publié sur leur site un texte exprimant leur position sur la politique d'immigration de Manuel Valls et affirment leur attachement à une nouvelle politique migratoire fidèle aux valeurs de la gauche. Là dessous, au moins, tout le monde devrait être d'accord !

Du rab sur le Lab

PlusPlus