Marine Le Pen ne défilera pas le 13 janvier contre le mariage homo

Publié à 15h22, le 04 janvier 2013 , Modifié à 15h27, le 04 janvier 2013

Marine Le Pen ne défilera pas le 13 janvier contre le mariage homo
(Maxppp)

Marine Le Pen a finalement fait son choix. Elle ne défilera pas contre l'ouverture du mariage aux couples de même sexe le 13 janvier.  

La patronne du Front national l'a fait savoir via un communiqué, après plusieurs semaines de réfexion. Elle juge que cette manifestation est une instrumentalisation du PS et de l'UMP : 

"

Elle (Marine Le Pen, ndlr) ne participera pas à ce qui est devenu une grossière tentative de récupération politicienne et d’enfumage sociétal de la part de l’UMP et du PS.

"

Elle estime que ce rendez-vous est l'occasion de "détourner l’attention des Français des questions urgentes que sont la sécurité, la prospérité et la défense de l’identité". 

En revanche, la dirigeante d'extrême droite rappelle son opposition farouche au projet du Parti socialiste dont elle déclare qu'il "consacre le droit à l’enfant au détriment du droit sacré de l’enfant et en premier lieu celui d’avoir un père et une mère". 

La question de la manifestation a eu du mal à se décider au Front national. Florian Philippot avait déclaré sur Europe 1 qu'il ne se rendrait pas à cet événement, et que la décision devrait arriver après le bureau politique qui se tiendra le 7 janvier. 

Marine Le Pen a devancé cette réunion interne au Front national. Si elle ne souhaite pas se rendre à la manifestation, elle précise néanmoins "soutenir les élus, militants, sympathisants du Front National qui entendent se joindre à cette manifestation contre un projet de loi porté par ce qui n’est plus le parti socialiste mais est devenu le 'parti sociétaliste'".

Bruno Gollnisch et Marie-Christine Arnautu, déjà présents le 18 novembre dans les rangs du cortège mené par Civitas, ont déjà annoncé qu'ils se rendraient à la marche du 13 janvier. 

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus