Mort du PS : le porte-parole du PS trouve "surprenant" que DSK s’exprime "en pleine séquence ‘Balance ton porc’"

Publié à 11h57, le 06 novembre 2017 , Modifié à 11h57, le 06 novembre 2017

Mort du PS : le porte-parole du PS trouve "surprenant" que DSK s’exprime "en pleine séquence ‘Balance ton porc’"
Sébastien Denaja. © AFP

Dominique Strauss-Kahn est sorti de sa discrétion médiatique pour dire tout le mal qu’il pense du PS actuel, de son état de mort cérébrale, jugeant que "c’est une bonne chose". Des propos qui, bien évidemment, ne passent pas chez ceux qui sont encore au PS et qui veulent mener la refondation.

Mais il en est un qui a vu dans cette sortie médiatique autre chose, c’est Sébastien Denaja. Le porte-parole du PS constate que, si la parole de DSK est rare, elle intervient cette fois-ci dans un contexte qui détonne, compte-tenu du passif de l’ancien boss du FMI. Ainsi l’ancien député PS défait en juin explique-t-il au Figaro, dimanche 5 novembre, que l’analyse politique de DSK est "surprenante" en pleine séquence "Balance ton porc" :

La violence et l'indécence, on avait compris que ça caractérisait DSK. En pleine séquence “Balance ton porc”, sa sortie est surprenante, vu à quoi son nom est rattaché. 

"Qu'il nous laisse tranquille, il nous avait déjà suffisamment écœurés en 2011", ajoute Luc Carvounas auprès du quotidien.

Outre Sébastien Denaja et Luc Carvounas, plusieurs responsables socialistes ont attaqué ce lundi Dominique Strauss-Kahn, Boris Vallaud assimilant ses "commentaires" à des "voix d'outre-tombe" et Olivier Faure critiquant le "nihilisme" de l'ancien ministre, "guidé plus par la rancœur que par la raison".

Du rab sur le Lab

PlusPlus